Essais de patisseries

Avec un pote, une fois par mois,
environ, on s’offre une super pâtisserie.
Nous avons déjà testé :
deux fois, pain de sucre ;
les trois chocolats ;
Stohrer ;
Michalak.
Vivement le mois prochain.

C’est un moment à nous.
On trouve le bon endroit.
On s’installe.
On déguste.
On papote de tout et de rien.

De la grand-mère au rugbyman

En zappant je tombe
sur un mec qui se rêve en train de jouer au rugby.
L’infirmière avec sa seringue pour le vacciner.
Changement de cible pour la vaccination,
Des grands-parents avec petits enfants,
on passe au sportif du dimanche,
et une possible troisième mi-temps.

Pivoines arborescentes du Jardin des Plantes

Pi_p.jpg


Elles sont pour la plupart passées,
mais j’aime beaucoup les pivoines,
j’ai fait 1h25 de marche pour aller les voir,
et j’ai découvert qu’il y avait pas loin
un de mes glaciers préféré.

Cuisine Franckesque ce soir

Pastèque, féta.

Repas du soir

R_p.jpg

J’ai acheté ce moule vendredi après-midi.
J’y ai fait un gâteau à la carotte,
et là un cake carotte, féta.

PHP de ...

Faut changer la PHP,
Pour les prochaines mises à jour.
Rien que ça,
ça me stresse, je sais que je suis vite dépassée.
Je vais sur mon interface d’OVH.
Je trouve le modop.
Je n’avais pas le “bouton” qui
devait me permettre la modif.
J’y passe 2h avec l’appel.
Un charmant jeune homme m’explique
qu’il me manque un fichier à la racine.
Je comprends que je vais galérer.
Il m’envoie un mail avec tout,
le fichier.
J’installe Filezilla.
Je ne l’avais toujours pas fait sur ce micro.
Je trouve un tuto.
Au bout d’une éternité,
j’arrive à me connecter à la racine de mon blog.
J’y mets ce fichier.
Mon blog, l’admin plus rien ne marche.
Dans le fichier à la place de 7.0
je remets 5.6
comme avant, et PAF ! Ça remarche !
J’étais contente d’avoir rétabli la situation,
j’étais aussi contente d’être arrivée à refaire ce que j’avais appris lors des abc
J’étais contente de me souvenir de l’histoire du point.
J’étais aux anges quand mon sorcier préféré : Franck
a répondu à mon mail de “au secours”

plus de premier mai

Sur le forum de mon jeu,
ils ont marqué :
31 avril 2021.

Un bon début

Il y a environ 10 ans,
j’ai acheté un coupe-griffes.
Je viens de couper une griffe à
Fil.

Promenade de soir avant 19h #4

T_p.jpg

Ma crise de la soixantaine

Comme toutes mes grandes crises,
je les fais en avance.
J’ai réalisé en parlant à des ami⸱es
que j’avais peur de mes 60 ans à venir,
comme si à 60 ans tout s’arrête.
La fin de ma vie.
Cela est fou, je sais.
Mon premier cap a passé a été 53 ans,
l’âge auquel ma mère est morte.
60 ans est l’âge que ni père, ni mon frère ont passé.

Pique-nique

J’ai proposé un pique-nique à une amie,
elle a proposé le lieu,
un parc que je ne connaissais pas.
Accompagnées de son chien,
nous sommes parties à l’aventure.
Après avoir fait une bonne marche,
nous sommes revenues à la voiture
pour récupérer les affaires pour le pique-nique.
Le chien s’est couché sur le plaid,
et il a été très sage pour son premier pique-nique.
Très belle journée.

J'ai toujours mes doigts et aucune griffure

Epi_p.jpg


C’est ma dernière acquisition
pour donner un médoc à Epi.
J’en ai une autre, mais beaucoup moins bien.
Le médoc se barrait sur les côtés.
Là, je me suis assise à côté d’elle,
je lui ai montré,
elle l’a senti,
elle a tourné la tête, mais
je l’ai feintée.
Nous étions toutes les 2
très surprises.

Dimanche 124

Square Roger Stéphane

D4_p.jpg

Test de séparation

test 1



test 2


Le second, je l’ai appris
pendant le jeu d’écriture
de l’auberge des blogueurs.

Le premier, je l’ai appris lorsque je suis allée
copier les questions sur le blog de Dr Caso
en passant par chez Gilsoub.

Questionnaire covid

Dr Caso, suite à un article du New York Time, propose à qui veut, de répondre à quelques questions concernant notre vécu de cette pandémie.




1. Qu’est-ce qui vous est devenu particulièrement difficile au quotidien because covid?
La solitude, quelques fois. Celle-là n’est pas toujours choisie.
Et ne pas pouvoir aller où je veux quand je veux.




2. Qu’est-ce qui vous prend plus de temps ou
est plus compliqué qu’avant (travail, responsabilités, etc.)?
Me faire à manger presque tous les jours.
Je ne vais au bureau qu’une à deux fois par semaine.




3. Qu’est-ce qui est devenu tellement épuisant ou démoralisant
ou pénible que vous ne le faites même plus?
Je continue à faire des trucs
Ma crise de la soixantaine approchant m’inquiète plus.
On doit vivre avec le covid.
D’autres virus vont arriver, on aura cette expérience là.




4. Qu’est-ce qui est devenu plus facile ou rapide à faire qu’avant?
Rien




5. Que faites-vous pour ne pas perdre (ou pour essayer de retrouver)
votre motivation au quotidien?
Je pense que l’on va retrouver nos libertés de mouvement.
Donc je rêve de voyages possibles que je ferai ou pas.

Jamais dans la rue

J’attendais un ami.
Une personne avec un gilet CARE,
m’aborde, elle voulait
2 minutes de mon temps.
Je lui dit :
jamais dans la rue.
Elle me demande s’il y a moyen de changer,
d’évoluer.
J’ai acquiescé et ajouté
oui, mais jamais dans la rue.

Dimanche 123

Chat perché

C_p.jpg

4 ptits pots

4P_p.jpg

Covid sournois

J’ai pris plusieurs claques
à cause de ce virus.
Des morts que j’ai du mal à digérer,
De façon morbide,
je regarde les chiffres tous les jours,
ou presque.
Il s’agissait d’anonymes,
même si souvent, je remarque
qu’il a englouti plus de personnes en un jour
qu’il y d’habitants dans mon village.
Mais là, par 2 fois, il ne s’agit pas des inconnus.
Quand ce n’est pas le virus qui tue directement.
Il attaque sournoisement.

Dimanche 122

Oa_p.jpg


Ob_p.jpg


J’ai vu un couple de perruches
au parc André Citroën.

- page 1 de 136

Articles consultés récemment

Y arriver ou pas

Est-ce que je vais arriver à apieger mon angoisse quand après un début de matinée stressé, hier, je reçois un coup de fil du bailleur pour m’annoncer qu’il lui manque ce fameux numéro unique. Il a fallu négocier pour que mon dossier soit retardé d’une journée. Le bailleur a dû être convaincu par certains arguments, il attend ce fameux numéro. Aujourd’hui, je vais encore faire croiser les doigts des gens qui m’entourent. Ma participation aux Obsolètes à prise rapide

Brève d'une connaisseuse de l'Arche

L’Arche de la défense, c’est comme l’Arc de triomphe, mais en plus moderne.

ma mezzanine

C’est d’elle dont je veux me séparer. Si vous cliquez sur la photo, elle s’agrandit.

Questionnaire covid

Dr Caso, suite à un article du New York Time, propose à qui veut, de répondre à quelques questions concernant notre vécu de cette pandémie. 1. Qu’est-ce qui vous est devenu particulièrement difficile au quotidien because covid? La solitude, quelques fois. Celle-là n’est pas toujours choisie. Et ne pas pouvoir aller où je veux quand je veux. 2. Qu’est-ce qui vous prend plus de temps ou est plus compliqué qu’avant (travail, responsabilités, etc.)? Me faire à manger presque tous les jours. Je ne vais au bureau qu’une à deux fois par semaine. 3. Qu’est-ce qui est devenu tellement épuisant ou démoralisant ou pénible que vous ne le faites même plus? Je continue à faire des trucs Ma crise de la soixantaine approchant m’inquiète plus. On doit vivre avec le covid. D’autres virus vont arriver, on aura cette expérience là. 4. Qu’est-ce qui est devenu plus facile ou rapide à faire qu’avant? Rien 5. Que faites-vous pour ne pas perdre (ou pour essayer de retrouver) votre motivation au quotidien? Je pense que l’on va retrouver nos libertés de mouvement. Donc je rêve de voyages possibles que je ferai ou pas.

De la douceur

Je fais attention au PQ que j’achète tant la pour la couleur que pour la douceur. La marque que je prends d’habitude n’est pas présente sur le rayon. Il a donc fallu que je m’intéresse aux autres marques. Une d’entre elles vantait une très grande douceur. Ne doutant de rien, j’ai pris un paquet de douze rouleaux. Vu la quantité de douceur vantée, je me suis empressée d’essayer ce PQ. Ma déception fut proportionnelle au manque de ce que je recherchais : de la douceur.