Ça se peuple

D_p.jpg


J’ai ramené ces éponges de Boston.
Je les préfère coller.

La chaleur m'angoisse

Je pense que ma mère
m’a transmis son angoisse.
En plus elle est morte,
un jour de grande chaleur.
Mais j’écoute une émission
sur la crise climatique.
Pas de quoi calmer mon angoisse.

Ptit bilan de Boston

La construction de la ville
m’a déconcertée, au début.
Puis j’ai trouvé son charme.
Je suis arrivée à l’apprécier.
J’ai aimé aller à Provincetown.
J’ai aimé voir les baleines,
même si je m’interroge
sur cette exploitation.
J’aimé voir le couché du soleil,
du ferry qui me ramenait à Boston.
En 8 jours, j’ai parcouru
124km470 à pieds.
J’ai aimé mon séjour.

Boston $19

B22_p.jpg


Tout a une fin.

Boston $18

B21_p.jpg

Boston $17

B20_p.jpg

Boston $16

B19_p.jpg

Boston $15

B18p.jpg

Boston $14

B17_p.jpg

Boston $13

B16_p.jpg

Boston $12

B15_p.jpg

Boston $11

B14_p.jpg

Boston $10

B13_p.jpg

Je ne fraude pas, mais ... ter

En fait, hier j’ai cru acheter
2 billets, mais rien du tout.
Ce matin, quand j’ai voulu
passer, impossible.
Je vais voir au distributeur,
il me restait 70 cents.
J’ai redemandé.
J’ai bien acheté 2 billets.
Et aujourd’hui,
comme je prenais le métro,
j’ai payé.

Boston $9

B12_p.jpg

Je ne fraude pas, mais... bis

Ce matin, je prennais le métro.
Je recharge ma Charlie card,
au distributeur prévu
à cet effet,
avec ma carte bleue.
Comme il y avait
un problème sur la ligne.
J’accoste un employé du métro
et je lui demande si là où
j’allais c’était bon.
Il me répond que oui.
Je passe ma Charlie card,
(c’est le même principe que nous)
rien ne se passe.
Le type, encore à côté de moi,
me dit :
“c’est ouvert”.

Boston $8

B11_p.jpg

Je ne fraude pas, mais

Je ne paie pas le bus.
Quand j’ai voulu aller à
Cambridge.
Je me suis achetée,
avec l’aide d’une dame
à qui j’ai demandé de l’aide,
qui est allée chercher
l’employée du métro.
Cette dernière m’a tout expliquer.
J’ai acheté une Charlie card.
Je l’ai rechargée pour 2 voyages.
Ma carte est vide,
mais quand je prends le bus
que j’explique qu’il faut
que je recharge,
dans le bus c’est qu’en cash,
j’essaie de mettre un billet de 1$,
même avec le chauffeur,
ça ne marche pas.
Soit le chauffeur me fait signe
d’aller m’asseoir,
soit il me le dit.
J’ai payé le bus qu’une fois,
plein tarif quand je me suis trompée de sens.
Pour revenir sur mes pas,
il manquait 7 cents, la chauffeuse m’a dit de m’asseoir.

Boston $7

B10_p.jpg

Boston $6

B9_p.jpg

- page 1 de 146

Articles consultés récemment

Jour 1 du confinement

Je suis sortie pour faire les dernières courses. Je me suis achetée des oignons, des pâtes en tout genre : à l’épeautre, au froment, au sarrasin, et juste au blé. Les bestioles ont tout ce qu’il leur faut. Il y avait une ambiance étrange, la queue devant le tabac du coin. Je n’arrive pas à imaginer ce que pourra être ce confinement. J’ai réactivé les groupes WhatsApp. Aujourd’hui plus de sortie, je ne suis pas encore réquisitionnée. Je pense que quand je le serai il n’y aura plus de transports.

Promenade de soir avant 19h #2

C’est ma promenade de mercredi que j’ai oublié de publier.

104

Si vous cliquez sur les photos, elles s’agrandissent.

L'Auberge des blogueurs

J’ai fini aujourd’hui la lecture du jeu de l’été : l’Auberge des Blogueurs. C’est un splendide jeu auquel je suis ravie d’avoir participé. En tant que lectrice, je me suis éparpillée, je n’ai pas toujours priorisé le blog. Du coup, j’ai pris trop de retard. Et il y avait 7 à 8 billets à lire par jour. Quand je lisais, je voyais les personnages évoluer comme dans une série. J’en regarde trop, peut-être. J’ai eu après ma participation, celle-ci “m’obligeait” à tout lire, une lecture très sélective. Je ne lisais plus que les personnages qui m’intéressaient, désolée pour les autres. Dans quelques temps, peut-être… En tant qu’auteure, j’ai pris mon personnage à la légère. Je ne l’ai pas assez étoffé. Il manquait de profondeur. Faute de temps, je n’allais pas assez sur le forum. J’ai compris que tardivement l’implication qu’un tel jeu réclamait. J’aurai dû être plus organisée. Du coup, je n’ai pas su créer d’interaction, ni même osé. En plus, je participais en début de jeu, de toute façon après, je n’aurais pas pu, et il a fallu laisser le jeu se poser, vivre. Comme tout était facile. Je sais que les frères Molette ont accompli des prouesses. Visuellement, le blog est très beau. Le forum est top. J’ai cherché à droite, texte suivant, du texte que je venais de finir. Je ne l’ai pas trouvé. J’ai fini par comprendre que c’était fini.

D_p.jpg

Ça se peuple

J’ai ramené ces éponges de Boston. Je les préfère coller.