Ce matin

J’ai obvié au réveil
très matinal de Fil,
et au changement d’heure.

J’ai aussi obvié à un cauchemar.
Dans le futur appartement que j’espère
avoir, il n’y avait pas de prise téléphonique,
et pas d’internet, ce manque était insupportable.


Ma participation aux Obsolètes à prise rapide

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : https://www.banalitescunegonde.fr/trackback/1237

Fil des commentaires de ce billet

Articles consultés récemment

Dimanche 120

Si vous voulez savoir qui a écrit ce poème cliquez sur l’image.

Billet à la Mirovinben

Ça pousse. Ptit clin d’œil.

Dimanche 32

Si vous cliquez sur la photo, elle s’agrandit.