Rencontre

Le covid m’a permis
cette belle rencontre.
Il y a quelques jours,
elle m’a appelé pour me dire
que le lendemain,
elle se faisait opérer.
Ce matin, j’ai appris
que je ne la verrai plus.

Retrouver

Une crise d’angoisse m’a fait croire
que je ne retrouverai plus où
avec Isaparis,
le 2 janvier, j’ai déposé
les cendres d’Épi.
Ce matin, j’y suis retournée.
J’ai retrouvé l’endroit,
précisément !
Je l’ai marqué sur mon GPS.
J’ai noté beaucoup détails.
J’ai retrouvé,
Je saurai y retourner.

Sur l'écran d'accueil

Comme ça va durer,
je viens de mettre mon passe
sur l’écran de mon smartphone.
Avant, je me contentais
de le chercher
dans les téléchargements.
Là, c’est plus pratique.

De la coupole de l'observatoire de la Sorbonne

B_p.jpg

Réveille-matin

Fil s’est reconvertie
en réveille- matin
au réglage aléatoire.

Mais pourquoi

Mais pourquoi a-t-on
tant de mal à accepter la mort,
bien que l’on sache
qu’elle soit inévitable ?

Parfumé

Hier, pendant l’espace game dans la Samaritaine,
on nous a donné un petit carton
imprégné d’un parfum de Guerlain.
En rentrant, je l’ai posé sur ma table,
dans ma pièce à vivre.
Depuis, je sens.
C’est très agréable.

Dimanche 139

C_p.jpg


Duo de chocolat, Dalloyau.

Mon collègue

Quand je suis rentrée en urgence,
j’ai changé mon billet de train,
le matin.
Ma sœur m’a déposée à la gare
d’Angoulême.
Je monte dans la voiture 20,
pas de place 27.
Je m’assois à une place libre.
Et je contacte @SNCF.
Il m’explique qu’il va demander à
un collègue humain,
de venir me voir.
Je lui demande de faire
un message pour expliquer que
le masque se porte sur le nez,
et la bouche.
Un petit moment après,
j’entends le message.
Et le collègue humain arrive.

Plus jamais

Je n’écrirai de billets
dans cette catégories.
Je récupère Epi, ce matin,
pour qu’elle passe un moment
chez elle.
Puis.

Alors comment dire

Le pass sanitaire,
les gens s’en tamponnent,
juste pour l’hôpital, peut-être,
pour aller voir un proche.
Pour eux, ils pensent que les urgences suffisent.

Tout va bien

Entre ceux qui croient que
le covid ne va pas les atteindre,
donc pas besoin du vaccin.
Et ceux qui croient que comme
ils sont vaccinés,
ils sont plus besoin du masque,
et encore moins de gestes barrière.
On risque l’avoir encore
un long moment.

Pas ici, qu'ils pensent !

On est allées à un vide-grenier.
Vu le temps,
c’était dans un hangar fermé.
Nous étions les seules
à porter un masque correctement.
Beaucoup ici,
dans le nord Gironde et Dordogne,
pensent que le covid,
c’est que dans les villes.
Les villages en seraient épargnés.
Sans compter tous ceux
qui ne sont pas vaccinés.

Photo du soir 2

S1_p.jpg

Dimanche 136

D_p.jpg

Avec un peu de retard.

J'avais pas fait

Mes vitres pendant
plus d’un an.
Je trouve que ça donne
un coup de peps.
Bon depuis, la tempête est passée.

Câlin du matin

I_p.jpg

Pas avec elle

On parlait voyage,
à la cantine.
Ma collègue me racontait,
qu’une fois, dans un avion,
elle a rencontré des sud-africains,
et elle leur a expliqué
tout ce qu’ils devaient visiter
à Paris :
Disney, le parc Astérix.
Je suis sûre de ne pas faire
de tourisme avec elle.

En file

B_p.jpg

Qui l'eut cru que

Que j’avais un bon cœur.
Il est bien irrigué,
ça a bien scintillé.
On s’en tient aux médocs.

- page 1 de 57

Articles consultés récemment

Rien

Rien de particulier à faire, ne rien faire de toute la journée, ou presque. J’ai quand même fait la sieste.

X_p.jpg

Dimanche 138

Une Barbapapa est cachée.

Grande découverte cullimnaire

Oui, j’ai découvert les navets longs. Très facile à cuisiner, il faut les peler, les découper très fines rondelles. Au dernier moment, les arroser légèrement d’huile d’olive.

C_p.jpg

Bricolage du soir

Pour accrocher mes ffp2 en attente de recyclage. Merci à @Kozlika pour l’astuce. Je me suis fabriquée des petits crochets.