Ma crise de la soixantaine

Comme toutes mes grandes crises,
je les fais en avance.
J’ai réalisé en parlant à des ami⸱es
que j’avais peur de mes 60 ans à venir,
comme si à 60 ans tout s’arrête.
La fin de ma vie.
Cela est fou, je sais.
Mon premier cap a passé a été 53 ans,
l’âge auquel ma mère est morte.
60 ans est l’âge que ni père, ni mon frère ont passé.

Questionnaire covid

Dr Caso, suite à un article du New York Time, propose à qui veut, de répondre à quelques questions concernant notre vécu de cette pandémie.




1. Qu’est-ce qui vous est devenu particulièrement difficile au quotidien because covid?
La solitude, quelques fois. Celle-là n’est pas toujours choisie.
Et ne pas pouvoir aller où je veux quand je veux.




2. Qu’est-ce qui vous prend plus de temps ou
est plus compliqué qu’avant (travail, responsabilités, etc.)?
Me faire à manger presque tous les jours.
Je ne vais au bureau qu’une à deux fois par semaine.




3. Qu’est-ce qui est devenu tellement épuisant ou démoralisant
ou pénible que vous ne le faites même plus?
Je continue à faire des trucs
Ma crise de la soixantaine approchant m’inquiète plus.
On doit vivre avec le covid.
D’autres virus vont arriver, on aura cette expérience là.




4. Qu’est-ce qui est devenu plus facile ou rapide à faire qu’avant?
Rien




5. Que faites-vous pour ne pas perdre (ou pour essayer de retrouver)
votre motivation au quotidien?
Je pense que l’on va retrouver nos libertés de mouvement.
Donc je rêve de voyages possibles que je ferai ou pas.

Ménage Covid

Je vais voir mon compteur d’eau froid,
il est dans le couloir.
Je tombe sur les gardiens en train de balayer,
mon palier.
Ils m’ont expliqué qu’on leur avait demandé
d’adapter leurs horaires pour rencontrer
le moins de monde possible.
Il est 20h50.
Ils ont 2 jeunes enfants.
Même s’ils m’énervent
parce que leur travail laisse à désirer.
Je trouve que là,
ça va loin.

Dangereux, le télétravail !

Je suis en formation zoom.
En me levant de mon canapé,
crac, lumbago.

Dimanche 121

P1_p.jpg


C’était un exercice.

Cuisine

Navet_p.jpg


À chacun ses paradoxes,
je n’aime pas faire la cuisine,
je n’aime pas recevoir
pour diverses raisons.
Pourtant j’aime cuisiner,
entre autre,
des courgettes marinées,
et là, mon test : des navets libanais.
Les 2 sont, le plus souvent,
pour l’apéro.

Promenade de soir avant 19h #1

B1_p.jpg

Le monde avance, un peu, peut-être

J’ai vu sur la 5,
une pub pour une application
de rencontre gay.

Promenade de soir avant 19h

Seine_p.jpg

Comment maintenir sa gazinière propre dessus, dessous

Faire déborder,
la dernière fois,
non content de passer
par dessus la casserole,
c’est aussi passé
par dessous la gazinière.
Tout a disjoncté.
J’ai du tout nettoyer.

C'est pas le jour

Je m’aperçois ce matin
que je n’ai plus de PQ.
Je suis allée en acheter.
Si ce soir on apprend
qu’on confine,
il y a un risque de ruée.

Bizarre

Je suis sortie de mon bureau,
précipitamment.
J’avais oublié de mettre
mon masque.
Pendant un fugace moment,
j’ai eu l’impression d’être
à poil.

Billet à la Mirovinben

Po_p.jpg


Ça pousse.

Ptit clin d’œil.

Verveine citronnelle ter

Hier soir, j’ai gouté.
Il faut laisser les yaourts
au moins 4h au frigo.
Le goût était très fort,
trop fort.
A midi, c’était très bien.
Je referai, mais pas de la même façon.

A plus tard,
pour une suite possible.

Verveine citronnelle bis

Quand je suis sortie de l’herboristerie.
Je me suis dit que
comme j’était dans le quartier,
je me mangerais bien
un dorayaki.
Les magasins japonais étaient
si prisés qu’une longue,
trop longue file d’attente
a eu raison de mon envie.

Verveine citronnelle

Virevolte m’a donné envie
de faire des yaourts
avec de la verveine citronnelle.
Je suis allée dans une herboristerie.
La plus près de chez moi est à
1h15 à pied, belle balade.
J’y suis allée.
J’ai pris 100g, une grosse poche.

La suite pour plus tard.

Pause de fin de journée avant 18h

Seine_p.jpg

Comment se protègent-elles ?

Lors de ma balade d’aujourd’hui
j’ai croisé des putes.
Je me suis demandée comment
elles faisaient pour
se protéger du covid.
Une protection supplémentaire.

Mon rêve était bien fini

J’étais en plein rêve bizarre.
Mon téléphone sonne.
Je décroche, on me parle.
“Je vous avais dit que
je vous donnerai
des nouvelles de madame Idriss”.
Je me suis entendue dire
mais c’est pas moi.
On m’a parlé, et j’ai raccroché.
J’ai regardé mon téléphone,
l’indicatif était 262,
c’est le Wisconsin.
Il était 7h04.

Entendre encore ça

Au 21ième siècle :
” une femme est faite pour
procréer”.
J’étais choquée.

- page 1 de 55

Articles consultés récemment

Rien

Rien de particulier à faire, ne rien faire de toute la journée, ou presque. J’ai quand même fait la sieste.

Des petits riens

Grâce à l’idée d’Isaparis, j’ai mis des graines de pavot, dans mon gâteau.

Grande découverte cullimnaire

Oui, j’ai découvert les navets longs. Très facile à cuisiner, il faut les peler, les découper très fines rondelles. Au dernier moment, les arroser légèrement d’huile d’olive.

Les clous en cuivre de la place du Tertre

Quelqu'un sait-il pourquoi tout autour de cette place il y a des clous en cuivre numérotés?

Rêve masqué

J’ai rêvé que je sortais sans masque. Ça m’en a réveillé.