Mot-clé - découverte

Fil des billets - Fil des commentaires

De la coupole de l'observatoire de la Sorbonne

B_p.jpg

Parfumé

Hier, pendant l’espace game dans la Samaritaine,
on nous a donné un petit carton
imprégné d’un parfum de Guerlain.
En rentrant, je l’ai posé sur ma table,
dans ma pièce à vivre.
Depuis, je sens.
C’est très agréable.

Dimanche 139

C_p.jpg


Duo de chocolat, Dalloyau.

Mon collègue

Quand je suis rentrée en urgence,
j’ai changé mon billet de train,
le matin.
Ma sœur m’a déposée à la gare
d’Angoulême.
Je monte dans la voiture 20,
pas de place 27.
Je m’assois à une place libre.
Et je contacte @SNCF.
Il m’explique qu’il va demander à
un collègue humain,
de venir me voir.
Je lui demande de faire
un message pour expliquer que
le masque se porte sur le nez,
et la bouche.
Un petit moment après,
j’entends le message.
Et le collègue humain arrive.

Dimanche 138

X_p.jpg


Une Barbapapa est cachée.

Albi

A1_p.jpg


A2_p.jpg


A3_p.jpg


A4_p.jpg


A5_p.jpg


A6_p.jpg


A7_p.jpg


A8_p.jpg

Champignons

C1_p.jpg


C2_p.jpg


C3_p.jpg

Pas avec elle

On parlait voyage,
à la cantine.
Ma collègue me racontait,
qu’une fois, dans un avion,
elle a rencontré des sud-africains,
et elle leur a expliqué
tout ce qu’ils devaient visiter
à Paris :
Disney, le parc Astérix.
Je suis sûre de ne pas faire
de tourisme avec elle.

Dimanche 131

C_p.jpg

En file

B_p.jpg

Essais de pâtisseries bis

Mon pote a changé de boulot,
de lieu et d’horaires.
Il faut que l’on s’adapte.
En fin d’après-midi,
nous sommes allés
chez Cyril Lignac à Pasteur.

L'horizon vu de Drancy

U_p.jpg

Étonnant

J’entends le bruit d’un cheval.
On pense à la garde républicaine.
Non, une jeune fille,
sur un beau cheval noir,
fait du trop en plein Paris.

Dimanche 130

S_p.jpg

Photo prise lors d’un espace game dans Paris.

Les rencontres de la photographie ■3

G_p.jpg

Les rencontres de la photographie ■2

F_p.jpg

Les rencontres de la photographie ■1

E_p.jpg

Départ les rencontres de la photographie

D_p.jpg

Dimanche 129

Vo_p.jpg

Escalier

E_p.jpg


Un des escaliers de Carnavalet

- page 1 de 24

Articles consultés récemment

Faut pas gâcher

Une femme pleure, de mul­ti­ples rai­sons peu­vent en être la cause. Je me fais un film. Pen­dant ce temps, cette per­sonne prend un mou­choir en papier. Elle l’imbibe sur toute sa sur­face, le plie en qua­tre. Elle se pen­che et essuie ses mocas­sins. Une fois, ceux-ci pro­pres, elle va s’asseoir. Après quel­ques ins­tants, ses yeux sont de nou­veau secs.

Piscine⊙35

J’ai commencé il y a 2 ans, aujourd’hui, vers 8h.

Mon collègue

Quand je suis rentrée en urgence, j’ai changé mon billet de train, le matin. Ma sœur m’a déposée à la gare d’Angoulême. Je monte dans la voiture 20, pas de place 27. Je m’assois à une place libre. Et je contacte @SNCF. Il m’explique qu’il va demander à un collègue humain, de venir me voir. Je lui demande de faire un message pour expliquer que le masque se porte sur le nez, et la bouche. Un petit moment après, j’entends le message. Et le collègue humain arrive.

Qu'est-ce que je fais

Je garde les dollards qui me restent pour y retourner un jour, ou je les change ?

Renoncement

Ce mot pour, je ne sais trop quelles raisons a rouvert ma boîte à questions. Le renoncement fait partie du deuil. Il m'a permis d'accepter (la partie la plus dure). Pourtant, renoncer pour moi a un rapport avec ma peur de manquer. Renoncer, c'est aussi assumer pleinement ses choix. C'est accepter de perdre ce que l'on ne veut pas ou ce que l'on pense, ne pas pouvoir pas perdre. Renoncer demande d'aller vers l'inconnu; L'inconnu, cet inquiétant stresseur Il faut lâcher, perdre, quitter ce que l'on possède pour pouvoir aller vers d'autres horizons. Le renoncement, nous aiderait-il à nous débarrasser de toutes les futilités qui encombrent nos vies ?