Mot-clé - colère

Fil des billets - Fil des commentaires

Nonmého !!!!

J’ai voulu m’acheter
une petite bouteille de gel hydroalcoolique
à la pharmacie à côté du métro Lourmel.
5€99 les 250 ml,
soit 23€96 le litre,
plus cher que certains vins
qui valent le coup.

Rencontre

Le covid m’a permis
cette belle rencontre.
Il y a quelques jours,
elle m’a appelé pour me dire
que le lendemain,
elle se faisait opérer.
Ce matin, j’ai appris
que je ne la verrai plus.

Plus jamais

Je n’écrirai de billets
dans cette catégories.
Je récupère Epi, ce matin,
pour qu’elle passe un moment
chez elle.
Puis.

Tout va bien

Entre ceux qui croient que
le covid ne va pas les atteindre,
donc pas besoin du vaccin.
Et ceux qui croient que comme
ils sont vaccinés,
ils sont plus besoin du masque,
et encore moins de gestes barrière.
On risque l’avoir encore
un long moment.

Une affiche qui sert

Plusieurs fois, je l’avais entendu
lui hurler dessus.
On s’inquiétait, avec les voisines.
On a mis l’affiche
contre les violences conjugales.
Hier soir, on avait une réunion
de notre association de résidents,
une nous a appris
qu’elle avait porté plainte.
Il n’aurait plus le droit de l’approcher.

Colère

Une morte de trop,
une copine m’annonce la mort
d’une ancienne collègue.
Malade avait combattu une leucémie.
Elle l’a chopé à l’hôpital.

Entendre encore ça

Au 21ième siècle :
” une femme est faite pour
procréer”.
J’étais choquée.

#Iwak 17

Rage depuis ce matin
quand j’ai lu.
Je ne peux pas dire que
j’y pense à chaque instant
mais régulièrement.
Si on a le droit de dire
ce que l’on veut sur les religions.
Je n’ose pas imaginer ce que vivent
les proches de Samuel Paty.

Jour 43 du déconfinement

Si ce virus est si dangereux
qu’il tue et qu’il plombe l’économie
pourquoi les masques,
qui sont une des armes,
pour le combattre ne nous sont pas donnés
en nombres sufisant
pour que l’on soit sûr de les porter
dans tous les espaces publics ?
5€ des masques quand on sait
qu’il en fait au minimum 3 par jour,
et par personne.
En plus, ils s’usent assez rapidement.
Je ne comprends pas.
Je ne veux pas comprendre.

Hier j’avais fait 12963 pas,
aujourd’hui, 16205.

Jour 35 du déconfinement

Sur la place Pigalle, des sdf,
plus que d’habitude.
Ils ont faim, plus que d’habitude.
Chez Emmaüs, la file est plus longue
que d’habitude.
Mon aide est plus importante que
d’habitude, mais une goutte d’eau
face à la crise à peine naissante.

Mes nouveaux masques sont mieux.
J’ai toujours du mal à respirer avec.
Ça me stresse.

Pour rentrer, j’ai décidé d’aller prendre
le métro à Opéra.
Photographier ce vide
ou presque.

J’ai fait 13084 pas.

Coup de gueule du pourboire et de la livraison.

Je relis ici ou là “on donne des gros pourboires aux livreurs”.
Vous les estimez à quoi vos gros pourboires ?
Comment ?
Aux montants de vos courses ?
Aux risques encourus par le livreur qui va venir chez vous ?
À votre peur de sortir ?
À la valeur que vous donnez à votre vie ?
À vos revevus ?
À ce que contient vos courses ?
Est-ce que ça vous donne bonne conscience de donner un “gros” pourboire ?
Car si vous mettez le livreur en danger
il risque ne pas l’apprécier
longtemps son pourboire !
Si vos courses sont essentielles
les livreurs font leur job.
Il faut juste savoir
s’ils ont toutes conditions nécessaires
pour le faire en toute sécurité.
Sinon il faut dénoncer ce que vous avez constaté,
même avec vos maigres moyens,
vos blogs, vos réseaux sociaux.
Les choses bougeront,
pas vite mais elles bougeront.
Il faut savoir si
vous vous respectez les gestes barrières.
Nos comportements peuvent être dangereux.
Nos gestes peuvent transmettre le virus.

104

Si vous cliquez sur les photos, elles s’agrandissent.

Feminicide.jpg

Féminicides

Affichage dans le quartier de Pigalle.

Feminicidea_p.jpg



Feminicideb_p.jpg


Si vous cliquez sur les photos, elles s’agrandissent.

Suicide

J’ai parlé du suicide.
Et je me suis aperçue que
beaucoup avait connu cette situation.
Il y a 7 ans,
je l’avais mieux digéré.
C’est dur d’accepter que
c’est sa décision.

Plus jamais

Hier soir, sa sœur m’apprenait que
plus jamais je ne le reverrai.
Je revois son visage,
dans la maison de leur enfance.

Vol

Samedi, je me suis fait voler
mon smartphone.
Ce qui m’embête le plus
n’est pas le smartphone en lui-même,
malgré le prix important,
mais tout ce que j’avais sur ma micro sd.
Et le fait de me dire que
quelqu’un peut détenir
des infos sur moi.

Rappel

L’insuffisance rénale d’Épi
me rappelle
cruellement qu’un jour,
elle va mourir.

Tant de violence ◇2

J’écoutais le discours d’Aissa Doumara Ngatansou
quand elle a reçu le prix Simone Veil.
Cette histoire qu’elle raconte sur cette jeune femme
qui a vu son fils égorgé,
ainsi que son mari.
Le sang de ce dernier a été recueilli dans un récipient,
et on l’a forcé à le boire.
En pleurant, je me suis demandée
dans quel monde nous vivons.
Comment agir contre une telle violence ?

Tant de violence

Je viens d’entendre que
Julie Douib était le trentième féminicide
depuis le début de l’année.
Nous ne sommes que le
10 mars !

J'ai du mal

À accepter qu’une amie puisse
me dire qu’elle ne veut plus vivre.
Je le comprends.
Elle s’ouffre sans arrêt.
Elle n’a plus d’autonomie.
Mais l’accepter,
c’est autre chose.

- page 1 de 5

Articles consultés récemment

Uniforme à plumeau

Si vous cliquez sur la photo, elle s’agrandit.

Fête des voisins

Nous étions une cinquantaine. C’était bon enfant. J’avais amené ce que j’étais capable de cuisiner, à savoir des canettes de coca et des abricots. Un jeune enfant vient vers moi. Il me tend les bras, je le prends, son comportement m’intriguait. Il est handicapé Plusieurs fois, il est venu vers moi. Je me suis fait un copain. Son père était content qu’il aille vers quelqu’un. Les autres enfants ne jouaient pas avec lui. Monde cruel de l’enfance.

Neurologue

J’ai eu un RDV avec un neurologue, pour mes migraines, le 23 novembre. Une semaine de migraine, toutes le 4 semaines, ça me fait juste perdre la tête.

Et ?

Seattle