Mes grandes interrogations

Fil des billets - Fil des commentaires

Incognito

Je marchais sur le trottoir,
rue du commerce,
tout d’un coup, je vois
un ecclésiastique habillé
en violet.
Il ressemblait à
un évêque.
Il avait même la barrette.
Quand il a vu que je le regardais,
étonnée,
il a baissé la tête,
mis une main contre sa barrette,
comme pour passer incognito.
Je me suis demandée
ce que faisait un évêque
tout seul dans la rue,
en habit liturgique.
En face de lui,
l’église Saint Jean-Baptiste de Grenelle
est très active.

Effet COVID ou pas ?

J’avais été étonné que l’on me souhaite
autant Pâques.
Je suis étonnée que l’on me souhaite
autant la fête des mères.
Est-ce une sociabilisation économe due au covid ?

Comment se protègent-elles ?

Lors de ma balade d’aujourd’hui
j’ai croisé des putes.
Je me suis demandée comment
elles faisaient pour
se protéger du covid.
Une protection supplémentaire.

Je ne comprends pourquoi

Avec ma phobie du sang,
je regarde autant de
séries médicales.

Les hommes pissent-ils moins que les femmes ?

Dans le cinéma où
j’étais, il y avait
deux toilettes
pour les hommes
contre trois pour
les femmes.

S'asseoir au masculin

Sérieux on apprend aux mecs
à s’asseoir les jambes écartées ?
Celui en face de moi
prend un siège et demi,
du coup.
Plus leurs jambes sont écartées,
plus ils se sentent viriles,
c’est ça ?

Est-ce que je suis vieux jeu ?

Si vous cliquez sur la photo, elle s’agrandit.

Chaussures_p.jpg

Elle sait que des chaussures,
ça se lave !

Sont-ils inconscients ?

Les gens portent de moins en moins de masque
même quand il est obligatoire.
Le métro était blindé, ce soir,
quand je suis rentrée du travail.
Dans moins de 2 mois,
je pourrai aller travailler à pied.

Ce matin, la file pour accéder à l’aide alimentaire
en face de mon boulot était impressionnante.
J’ai l’impression qu’elle grandit de jour en jour.

Nos plus beaux atours

Les blogs, c’est biaisé quand même.
On ne se montre que sous nos plus belles facettes,
à défaut les plus acceptables.
Du coup, l’image que l’on a du bloggeur est si embellie
que quand on rencontre la personne,
cela peut ne plus cadrer
avec le portrait mental que
l’on en a.
Même moi, je ne dévoile pas mes défauts.
À quel moment je vous ai dit que
j’étais colérique, et têtue ?
À quel moment montre t-on nos faiblesses ?

Hypnotisant

Je savais qu’un écran était hypnotisant pour moi.
En plus, il m’arrive d’être obnubilée par certaines séries.
Quand je suis rentrée de Stockholm,
j’ai regardée toutes les saisons de Viking,
d’un seul trait.
Là, j’ai vu The L Word generation Q.
Du coup, je re regarder les 6 saisons de the L Word.
Je me demande si ça le fait à beaucoup d’autre.

Quelle direction ?

Si vous cliquez sur la photo, elle s’agrandit.

Detail11_p.jpg

Le Deuxième sexe

Une jeune fille lit Le Deuxième Sexe.
Ne l’ayant jamais lu,
je me demande si
maintenant ce n’est pas dépassé.

Même plus de mots

J’envoie un message par messenger
à une amie, elle me répond avec un émoji.
Soit, si j’avais voulu
une réponse plus complète,
c’était pareil.
Je réponds à un sms de collaboratrice.
En retour, j’ai un pouce levé.
Face à tant de vocabulaire,
moi qui n’ait pas tant que ça,
je me demande comment vont finir nos échanges.

Détective

Si vous cliquez sur les photos, elles s’agrandissent.

Detective_p.jpg


Quand je passe devant,
je me demande toujours
si ça existe encore.

Il faut que j'arrête

De regarder des séries.

Et ?

Seattle

Pour qui voter le 26 mai

Je suis allée donner procuration,
car je ne serai pas dans mon village
pour voter.
Mais pour qui voter ?
Peut être pour une petite liste ?

Si vous cliquez sur la photo, elle s’agrandit.

Procoration_p.jpg

Autrefois, c'est quand ?

Si vous cliquez sur la photo, elle s’agrandit.

Autrefois_p.jpg

C’était quand, autrefois ?

Je ne sais toujours pas

Quand j’avais 20 ans,
j’avais des rêves plein la tête,
j’en ai toujours autant,
et je ne sais toujours pas
ce que je veux faire dans la vie.
Je vais de poste en poste,
en évoluant un peu à fois,
et en me demandant souvent
si je vais y arriver,
et si je suis à ma place.

Vitamine D

J’avais une prise de sang à faire.
Je vais au laboratoire pour cela.
Et là, on me réclame 12€
pour rechercher pour la vitamine D.
Le médecin m’avait bien expliqué
l’importance de cette vitamine,
notamment à mon âge.

Je suis toujours étonnée,
quand à la pharmacie,
la pharmacienne demande
si on prend ou pas
les médicaments precrits,
vu leurs prix et non remboursés
pour certains, mais je ne savais pas,
qu’il pouvait en être de même
dans un laboratoire d’analyses.
Comment bien se soigner alors ?

- page 1 de 11

Articles consultés récemment

La colère du clic-clac

Mon clic-clac est un vieux grincheux. Il faut dire qu’il a déjà subi Bombarde, que là il partage mon appartement avec Épi et Fil. Les griffes de mes bestioles ne l’ont pas épargné le pauvre. Je prends soin de lui. Je le recouds si nécessaire. Quand j’ai eu Épi, j’ai réfléchi au fait de changer de clic-clac. J’ai fait le choix de le garder. Je lui ai même acheté une nouvelle couette. Celle-ci s’est avérée être une bonne protection pour la couette initiale. En effet, j’ai gardé la couette originelle, elle est de très bonne qualité. Très épaisse et en coton assez résistant, mieux que celle qui devait la remplacer. Ma nièce et une de ses amies sont venues. Elles ont dormi dans mon clic-clac. Ce matin, j’ai défait le lit et voulu remettre en position assise, rien à faire, il restait en position lit. Pourtant j’avais bien repéré un nouvel endroit à recoudre. Pour ce faire, j’avais regardé dans ma boîte à couture s’il me restait du coton pour raccommoder cela. J’avais même pris la décision d’enlever le tissu marron qui recouvrait sa partie basse. Mon clic-clac demeurait en position lit. Mon mètre en main, je mesure pour en acheté un neuf. J’étais contrainte à cette dure réalité. Une dernière fois, j’essaie de le remettre en position assise. Il avait fini sa crise.

Dangereux, le télétravail !

Je suis en formation zoom. En me levant de mon canapé, crac, lumbago.

Détail

J’entrevis un cœur tatoué, sur le bas du poignet, sous sa veste. Grâce à un mouvement du bras donc de la manche je vis que sous ce cœur se profilait une Tour Effeil.

Stockholm ♡ 3

Si vous cliquez sur la photo, elle s’agrandit. Photos prises avec mon smartphone

Je suis pas encore prête

Ce matin, je vais au marché. Il n’y avait plus le film plastique qui protégeait les vendeurs. Les gens n’avaient plus de masques. Sur le coup, j’étais étonnée, pas rassurée.