Mot-clé - émotion

Fil des billets - Fil des commentaires

La chaleur m'angoisse

Je pense que ma mère
m’a transmis son angoisse.
En plus elle est morte,
un jour de grande chaleur.
Mais j’écoute une émission
sur la crise climatique.
Pas de quoi calmer mon angoisse.

Provincetown $3

P3_p.jpg

Shea Justice

B4_p.jpg


Son travail m’a terriblement touché. Cet artcle explique son travail :
https://gregcookland.com/wonderland/2021/10/05/shea-justice/

Une belle histoire

Un homme propret faisait
la manche dans la rame de métro.
Il expliquait qu’il était massicotier, de métier.
Mais maintenant, il était intérimaire
et il avait du mal à avoir des missions.
Nous étions à Opéra.
Un jeune homme lui proposa
de descendre avec lui
à République,
soit 5 stations plus loin,
pour qu’il retire un billet pour lui.
Ils ont papoté jusqu’à République.

Ça me fout une peur bleue

Cette guerre me fout une peur bleue,
irrationnelle.
Ce n’est pas la première que
je vis en Europe.
Mais, c’est la première que
je connais impliquant la Russie
et tout l’imaginaire qui en découle.

Elle me manque

J’ai passé la soirée
avec un ami.
Il me parlait de ses chats.
Puis tout d’un coup,
le manque !
Pourtant demain,
je vais voir une petite chatte
de 2 ans.

Rencontre

Le covid m’a permis
cette belle rencontre.
Il y a quelques jours,
elle m’a appelé pour me dire
que le lendemain,
elle se faisait opérer.
Ce matin, j’ai appris
que je ne la verrai plus.

C'est une belle journée

C’est une belle journée
pour aller avec Isaparis
disperser les cendres d’Épi.

Plus jamais

Je n’écrirai de billets
dans cette catégories.
Je récupère Epi, ce matin,
pour qu’elle passe un moment
chez elle.
Puis.

Dimanche 131

C_p.jpg

Arles ♡14

41_p.jpg


42_p.jpg


9
43_p.jpg


3 soirs différents

Arles ♡10, Nimes

29_p.jpg


30_p.jpg


9
31_p.jpg

Covid sournois

J’ai pris plusieurs claques
à cause de ce virus.
Des morts que j’ai du mal à digérer,
De façon morbide,
je regarde les chiffres tous les jours,
ou presque.
Il s’agissait d’anonymes,
même si souvent, je remarque
qu’il a englouti plus de personnes en un jour
qu’il y d’habitants dans mon village.
Mais là, par 2 fois, il ne s’agit pas des inconnus.
Quand ce n’est pas le virus qui tue directement.
Il attaque sournoisement.

3 jours

Que je ressasse des trucs que
j’ai fait,
j’ai dit,
dont je ne suis pas du tout fière.

#Iwak 26

Je ne cache pas mon angoisse
si je ne pouvais pas rentrer
dans mon village.
Je ne cache pas non plus,
mon angoisse d’y rentrer.


Participation au jeu #IWAK proposé par Kozlika

#Iwak 25

De loin, je vois ou j’entends
mes copains.
Ça fait quelques semaines que
je n’en ai pas tenu un
dans mes bras.

#Iwak 17

Rage depuis ce matin
quand j’ai lu.
Je ne peux pas dire que
j’y pense à chaque instant
mais régulièrement.
Si on a le droit de dire
ce que l’on veut sur les religions.
Je n’ose pas imaginer ce que vivent
les proches de Samuel Paty.

#Iwak 7

Hier soir, une fantaisie m’a pris.
J’ai regardé les locations à New York
pour quand le monde sera
fou !


Participation au jeu #IWAK proposé par Kozlika

#Iwak 5

J’ai horreur d’avoir des couteaux
qui ne coupent pas,
surtout les tomates.
Du coup, je passe mon temps
à les aiguiser.
C’est mon arrière-grand-mère qui
m’a appris ce geste,
quand enfant.
J’allais avec elle
ramasser de l’herbe pour les lapins,
même si ma mère les nourrissaient
tous les matins.
Il y a deux écoles,
une avec la pierre à aiguiser mouillée,
l’autre avec la pierre sèche.
Je pratique les deux
bien que je préfère la première.
Il faut arriver à trouver le bon angle
pour passer la lame sur la pierre.
Le geste approprié consiste
à caresser la lame sur la pierre,
tout est dans le poignet.
Le son indique si la lame est
correctement positionnée,
et le geste bien exécuté.
J’ai récupéré la pierre à aiguiser de mon frère.
J’y tiens beaucoup.


Participation au jeu #IWAK proposé par Kozlika

Mon ancien chez moi

Je n’étais pas aller à Clichy,
depuis 2 ans.
J’avais RDV chez le podologue.
Puis je suis allée faire un tour,
dans mon ancien quartier.
Je n’y avais pas mis les pieds
depuis 2014.
Tout a changé, je trouvais que
le début de mon ancienne rue faisait neuf.
Devant mon ancien immeuble,
un édifice de 6 étages, je crois.
Tout le bloc a été reconstruit.
Quand j’y habitais,
j’avais la chance de ne pas
avoir de vis à vis.

- page 1 de 5

Articles consultés récemment

Piscine⊙25

Dans les 2 piscines où je me rends le soir, les casiers sont à codes. Je mets toujours le même, mais une fois je ne me souvenais que des 2 derniers chiffres qui constituent le numéro du casier. C’était le 7 et le 4, dans cet ordre-là. J’ai tenté d’ouvrir quelques casiers dont le numéro finissait par 74. Un clic m’a averti quand j’ai trouvé le bon, soulagée, je fus. Dans la piscine où je prends des cours. Il faut une pièce d’un euro ou des jetons comme pour les caddies de supermarché. J’ai, soit des jetons avec le logo de ma boite, soit un avec le logo du syncidat où je suis encartée.

À chacun son unité de mesure

Je commande des chaussures. Elles son trop grandes. J’appelle une amie, pour lui demander conseil sur la pointure qui m’irait. C’est elle qui m’a fait connaitre cette marque. Je lui dis y a un pouce entre trop. Son pouce est plus petit que le mien.

Un parapluie de remplacement

J’ai oublié mon parapluie dans le métro. Je passe par le parc. Un parapluie m’attendait sur un banc.

#Iwak 19

Comme je suis un peu étourdie, Je ne sais pas si je vais être rentrée à temps. Participation au jeu #IWAK proposé par Kozlika

Mon taff réserve des surprises

En septembre sera organisé une conférence pour le dernier roman de Constance Debré.