journal d'une touriste provinciale en goguette à la Capitale

Fil des billets - Fil des commentaires

J'étais où ??

DSC_3169.jpg

Partage

Question inquiètante

T'as pas de micro-onde?
Cette question revient à tel point que
je me demande comment je fais
pour vivre sans!

Partage

Les clous en cuivre de la place du Tertre

Quelqu'un sait-il pourquoi
tout autour de cette place
il y a des clous en cuivre numérotés?

Partage

A la Tour effeil

Il faut savoir que je fais assez touriste,
même dans mon village, j'arrive à passer pour une touriste
pour les nouveaux habitants.

A la Tour Eiffel, avec ma nièce, c'est moi que
les vendeurs de trucs à touristes prennent pour La Touriste.
Aucun s'est adressait à elle.

Un par contre fut somptueux,
il a eu un argument de vente choc:
"moins cher que gratuit!!"

Partage

Au Louvre

"Heureusement qu'il y a la religion,
sinon, il y aurait moins de tableaux!!"

Partage

Nombre de stations de métro

Ma nièce:" y a combien, de lignes de métro?"
Moi: 14

Ma nièce: "Ha?! Y a 24 arrêts par ligne??"
Moi: heu, je ne sais pas.

Alors, dit-elle,
après avoir sorti son portable,
pour calculer, " en moyenne,
il y a 336 arrêts".

Partage

Mais c'est cher zaza!!

6 euros 80 un jambon beurre
et une bouteille d'eau
c'est cher!!!!!!
Bon d'accord c'est une vittel!!
Quand même!!

Partage

Articles consultés récemment

Il faut que j'arrête

De regarder des séries.

Irrésistible

Irrésistible, l’envie de dire aux politiques de fermer leurs gueules. Je ne supporte plus d’entendre : « on aurait pu éviter ça, il aurait fallu faire ça ». Qu’ est-ce qu’ils en savent ces matuvu-malotrus récupérateurs de voix ? Ce que j’attends d’un politique, c’est qu’il aide à lancer des actions pour vivre dans un monde avec les valeurs de la république, des valeurs de fraternité et de partage. Ce que j’attends des politiques, c’est des débats constructifs pour créer une société qui n’engendre pas des personnes qui se font sauter. Ce que j’attends d’un politique, c’est d’être un leader. Ce que j’aimerais être, c’est une personne qui sache vivre dans une société qui donne suffisamment des sens à ces jeunes pour qu’ils ne tombent pas dans le piège de faux gourous à l’odeur de mort. Ce que j’aimerais être, c’est une personne qui puisse vivre dans un monde où certains jeunes ne se retrouvent pas sur le chemin du terrorisme où leurs seules issues sont des ceintures d’explosif. J’aimerais être une personne capable de cela, mais je ne sais pas si j’en suis capable.

Panneau_p.jpg

Panneau

Si vous cliquez sur la photo, elle s’agrandit.

Piscine⊙28

Non, on ne se noie pas facilement. Je me suis rendue, pour la première fois, à la piscine Édouard Pailleron. Quand j’ai vu le panneau : bassin sportif. Je me suis dit que : j’allais commencer par là. Des petits escaliers, avec des rampes en fer forgé mènent au bassin sportif. Des jeunes filles sont assises, et discutent sur les marches. J’emprunte ces marches, Je me mets à l’eau. Je n’ai pas pied. Je dois remonter, sortir la tête de l’eau. Respirer. Réaliser que je suis dans le grand bain. J’ai quitté le bassin sportif. Je suis restée dans le bassin ludique.

Bistrot

Quand j’allais au lycée, de bonnes sœurs, comme on disait, à l’époque, dans une petite sous préfecture de Gironde, nous avions pris l’habitude d’aller au bistrot. Nous y refaisions le monde. Les adultes, pour la plupart, étaient des cons qui n’avaient rien compris. Je ne vais quasiment plus au bistrot. Je suis une adulte.