Flash■1

Je me trouvais sur le trottoir
en face de Juissieux.
Un homme qui devait avoir mon âge,
me laissa passer, puis m'ébourrifa
les cheveux en disant :
« c'est pas bien ce que tu as fait là. »
Cela m'a fortement intriguée
parce que je n'ai pas compris son geste.

Partage

Commentaires

1. Le jeudi 8 novembre 2012, 12:51 par mirovinben

Comme j'ignore tout de ta coiffure actuelle, je ne peux qu'émettre des suppositions...
Il doit être coiffeur,
ou fétichiste des coiffures
ou maniaque de "pas un cheveux ne dépasse"
ou en demande de câlins.

2. Le jeudi 8 novembre 2012, 19:54 par Cristophe

c'est simple. Traduction : "C'est pas bien de te coiffer comme ça".

3. Le jeudi 8 novembre 2012, 21:45 par Cunégonde

Ma coiffure a rien de particulier, et s'il voulait des câlins, je ne m'en suis pas rendue compte mais je ne suis jamais synchro.

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://www.banalitescunegonde.fr/trackback/855

Fil des commentaires de ce billet

Articles consultés récemment

Olhâo

Ce matin, petit port sympatique, joli marché, j’y ai acheté 2 sortes de kakis. Mes deux occupations principales, ici, Faire des photos, et ne rien faire.

Piscine⊙35

J’ai commencé il y a 2 ans, aujourd’hui, vers 8h.

Detail7_p.jpg

New York détail $7

Si vous cliquez sur la photo, elle s’agrandit.

Vue_du_moma_p.jp

New York $7

Si vous cliquez sur la photo, elle s’agrandit.

Bretelles

J’ai vu un homme qui portait des bretelles pour tenir son levis. Cela m’a semblé si anachronique que je le note, ici.