Le pouce

Surtout droit doit être
le doigt dont je me sers le plus.
Je m’en aperçois, maintenant
qu’il a une jolie poupée,
au bout.

Partage

Commentaires

1. Le lundi 4 décembre 2017, 07:18 par mirovinben

Il suffit d’une douleur/blessure quelque part pour se rendre compte de l’existence voire de l’importance de la partie blessée.

2. Le lundi 4 décembre 2017, 20:25 par Cunégonde

C’est aussi vrai pour un robinet, une porte, etc.

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://www.banalitescunegonde.fr/trackback/2219

Fil des commentaires de ce billet

Articles consultés récemment

Mes croyances d'enfant

Quand j’étais petite je croyais que quelqu’un qui menait une vie de bohème venait de Bohême. Maintenant, je sais que l’on peut être un bohémien, vivre ou pas en Bohême et mener une vie de bohème. Par contre, je n’ai toujours pas compris pourquoi bohémien ne s’écrivait pas avec un accent circonflexe !

L'effet Épi

Ma chaine ne donne plus l’heure depuis que je me suis installée ici. Épi faisait ses griffes sur le tapis. J’ai pris la télécommande de la chaine, et j’ai fait semblant de lui jeter sur la tête pour qu’elle s’arrête. J’ai trouvé la touche pour régler l’heure.

C'est l'hiver

J’ai acheté un chauffage pour les crevettes.

Réac avant l'heure

Je viens de voir que M6 consacrait 2 émissions au mariage. Quel choc pour moi qui suis contre cette institution moyenâgeuse, qui me semble t-il n’a comme but que la défense du patriarcat !

Le mail

Bonjour, ce matin, j’ai reçu un mail de votre part dont le titre était : “Cunégonde, faites plaisir à votre homme.” Je suis consternée par une telle familiarité. Vous m’appelez par mon prénom bien que vous ne me connaissez pas. Vous semblez aussi connaître mon orientation sexuelle. De plus, je tiens à vous signaler que je ne possède personne. Je ne tiens plus à recevoir de tel mail. Cordialement J’ai aimé prendre du temps pour leur dire ce que je pense.