Les bienfaits du ménage

Je n’avais qu’une envie
rentrer chez moi,
et tout nettoyer.
C’est ce que je fais
depuis que je suis revenue
samedi dernier.
Pas de façon frénétique,
il ne faut pas exagérer,
mais méthodique.

Enlever 26-Inktober2023

Ce matin, je m’intéressais sérieusement
à me faire un compte
chez SOS MEDECIN.
Mon médecin étant absente
et bientôt à la retraite.
J’ai pu avoir une téléconsultation.
J’espérais que ce médecin puisse
enlever d’une baguette magique
tous les crobes qui ont élu
domicile dans mon petit corps.
Les crobes commencent à se barrer
lentement et sûrement.

Esquive 4-Inktober2023

J’esquive peu les coups de la vie,
en ce moment.
Ma sœur va mieux.
Il faut garder prudence.
Cet aprés-midi, j’ai aidé
mon autre sœur a rangé
les livres de la bibliothèque,
de mon village.
J’ai visité l’école de mon enfance.
Pas d’esquive possible
pour les émotions.

66,5 ans

Comme je change de grade
et peut-être d’indice,
j’ai calculé mon départ
à la retraite.
Pour ne pas avoir de décote
trop importante,
il faut que je travaille
jusqu’à 66 ans et demi.
J’aurai pu être obligée
d’aller jusqu’à 67 ans.

Les moustiques

Chopent-ils le COVID
quand ils ont piqué
quelqu’un qui l’a ?
Si oui j’espère que
les 2 p****** qui m’ont bouffé
vont y passer.
Y a pas de raison.
Se faire bouffer par
des moustiques,
le 6 octobre,
prouve qu’il y a plus de saison.

Les amis peuvent devenir toxiques

Une amie me téléphone.
Je lui explique
qu’une de mes sœurs
a un cancer,
et que celle qui vit au village l’aide.
Elle me répond que
ma sœur qui l’aide va tomber
malade, ensuite,
ça sera mon tour.
Charmant comme planning.
Je passe un examen interne,
pour être cadre sup.
J’ai eu énormément de pression.
Ils se sont arrêtés quand
je leur ai expliqué pour
ma sœur.
Une amie m’appelle.
Pendant plus de 10 minutes,
elle m’explique que
c’est dégueulasse toute cette pression.
On ne devrait pas à avoir
à passer d’examen pour être cadre sup.
Je lui disais que ça fait partie du jeu.
Maintenant,
ce n’était pas ma priorité.
Elle a été jusqu’à me raconter
quand son frère est mort.
On a manqué s’engueuler.
Avant de raccrocher,
elle m’a dit que
j’avais besoin de repos.

Quand ♤4

Mes sœurs s’enguelent souvent.
Mais là, ma sœur M ne cuisine que
ce que ma sœur aīnée aime.
Elle a déjà prévu ce
qu’elle lui cuisinera samedi soir,
pour sa sortie d’hopital.

Quand ♤3

J’ai du rassurer ma sœur.
Avant mes grandes sœurs
me rassuraient.

Quand ♤2

Le monde a l’envers.
Je m’inquiète tellement
à cause du cancer de ma sœur
qu’elle me téléphone
pour me donner de ses nouvelles
et me rassurer.

HEPAD

Hier soir, une copine est passée,
pour me donner une place de ciné.
Et pour discuter, car elle venait
de mettre sa mère en HEPAD.
Je me suis demandée
ce que j’aurais fait
dans de telles circonstances.

Vivement

Cet hiver qu’on se caille.

Quand ♤1

Quand je téléphone à ma sœur aînée
et que je comprends
qu’il n’est pas aisé de
se soigner pour tout le monde.
Se soigner, signifie remettre
en cause son existence.
Pourquoi se soigner ?
Quelles souffrances accepter ?
Quelle qualité de vie veut-on ?
Pourquoi vit-on ?

Catho pro

En pause, une collègue nous dit
que les prochaines JMJ
auront lieu en Corée,
dans 4 ans.
Je me suis esclamée :
chouette, j’en ai marre du pape.
Tous les yeux désaprobateurs
étaient braqués sur moi.

Quand

Quand le crabe bouffe
ma sœur ainée,
je me sens si impuissante…

Il me manque des années

Quand je me dis que
l’année prochaine,
j’ai 60 ans.
J’ai cette forte sensation
que je n’ai pas vécu
certaines années.
Elles m’ont été rajoutées
malgré moi.

Mais jusqu'à quel âge est-on un gamin ?

Un père engueule son fils.
Il avait du faire une connerie.
Le père a dit à son fils :
“t’es plus un gamin !”
Filston a moins de 10 ans.

Gentrification de la toile de tente

Dimanche, lors d’une croisière
sur le canal de Chelles,
j’ai appris que
les campings aussi connaissent
la gentrification.
Le camping de Neuilly sur Marne
a remplacé les places de campeurs
par des tiny houses.

Des béquilles, un voleur et une serveuse

Nous allons prendre un dessert
dans une patisserie portugaise.
2 hommes entrent en même temps,
dont un avec des béquilles.
Le monsieur avec les béquilles
s’assoit puis quand
je m’installe, il change de place.
Il va à table du monsieur
avec qui il est rentré.
Nous avons tous cru
qu’ils étaient ensemble,
sauf une cliente installée plus loin.
Quand le monsieur, sans béquilles,
s’est levé pour aller commander.
Le monsieur avec les béquilles s’est levé
tranquillement et a pris un sac à dos.
J’ai cru que c’était le sien,
j’ai rien dit,
j’ai pensé qu’il était bien embêté
entre les béquilles et le sac à dos.
Une cliente a crié : “le sac à dos”.
Le monsieur, sans les béquilles
à qui le sac à dos appartenait,
est sorti en courant suivi par la serveuse.
Une dame du quartier est arrivée,
elle nous a raconté que
la serveuse avait plaqué, contre un mur,
le voleur.
Le monsieur sans béquilles
qui venait d’être volé
est revenu avec le sac à dos.
Le voleur, l’homme aux béquilles,
a eu le temps
de lui prendre son argent.
Les patissiers portugais ont offert à manger au monsieur sans béquilles.
Les autres clients et nous les avons remerciés
et applaudi la serveuse.
Je pense que je n’aurai jamais eu
son courage

Comme je suis calmée, je peux écrire un billet

Pour finir ma table basse,
j’avais besoin d’un outil
qui me permette de viser
dans un espace haut de 10cm.
Je vais chez Casto.
C’est à environ 25 minutes
à pied de chez moi.
Je me rends dans le bon rayon.
Je trouve le vendeur de ce rayon.
Je lui explique que je veux viser des vis.
Il me vend une clé à cliquet
avec des embouts.
L’idée me paraissait bonne.
Je rentre chez moi,
j’essaie mes embouts,
ils ne tenaient pas
dans les douilles (que j’ai aussi acheté)
qui se fixent à la clé à cliquet.
Le ledemain, je repars chez Casto.
Je vois un vendeur dans le rayon.
Je lui explique mon problème.
J’avais apporté la clé, les douilles, mon embout et des vis.
Le vendeur m’explique qu’hier,
ce qui m’a été vendu
était pour des boulons.
Après énervement face à leur sexisme évident,
ils m’ont fait un avoir et vendu un tournevis d’angle.
Quand j’ai demandé s’il était
facile à utiliser.
Le responsable m’a répondu :
“cela dépend de la compréhension”.

Accessibilté selon la RATP

E_p.jpg


Sur ce panneau il y a
un sens interdit juste à côté
d’un fauteuil roulant.
Cela signifie que les personnes
utilisant un fauteuil roulant
sont interdites dans cet ascenseur.
Cependant sous ce pictogramme
est écrit :
“L’ascenseur est en priorité
réservé à ces voyageurs”.
Sous cette phrase,
figure les pictogrammes suivants :
un fauteuil roulant,
une personne avec des cannes anglaises,
une poussette.
Alors les personnes en fauteuil roulant,
peuvent-elles ou non prendre
cet ascenseur ?
Surtout qu’une fois que
l’on a pris cet ascenseur,
pour atteindre le quai du métro,
il y a des marches qui ne sont,
évidemment pas indiquées.
La sortie de métro, où ce panneau
a été posé, est toute neuve.
Non seulement la RATP n’est
pas capable de rendre
une station de métro accessible,
mais en plus la RATP n’est pas
capable d’avoir une communication correcte.
Pour l’accessibilité,
la RATP a du travail à faire.

- page 1 de 22