TGV 8437

Je vais en Gironde.
Même ma nièce parano du covid
et qui a tout lu à son sujet,
ou presque,
m’a expliqué que je n’avais pas
besoin de test pour venir.
Bien que recommandé,
nous sommes une minorité à porter un masque.
Les FFP2 doivent être inconnus.

Ça m'est dessus vendredi vers 20h

J’ai commencé à avoir des frissons.
J’avais froid.
Je suis allée me coucher.
Hier, le test était positif.
J’ai le covid.

Je viens de réaliser

Que quand je serai à la retraite,
je devrai me faire à manger,
tous les jours.
Ça m’avait pas plu
pendant le premier confinement.
Les cantines étaient toutes fermées.
Il m’arrive d’aller bosser,
sur un jour de télétravail que
pour aller à la cantine.

Ça va être top noël, cette année

Avec les économies d’énergie
obligatoires,
il ne devrait y avoir aucune déco
qui clignote.
Ce que le changement climatique
ne sera pas arrivé à faire,
une guerre si.
Autrement dit, y a que le pognon
qui fait bouger les choses.

Dimanche 147

A_p.jpg

Chalazion

J’en ai un à l’œil droit.
J’ai vu mon médecin,
mais elle ne m’a pas donné
le traitement adéquat assez lontemps.
Avec elle, je devais mettre
le gel sur la paupière.
L’ophtalmo que j’ai vu,
10 jours plus tard,
m’a dit de mettre ce gel,
sous la paupière.
Le pharmacien chez qui
j’ai acheté ce gel,
m’a expliqué qu’il fallait
mettre le gel dedans (3/4 de la pipette)
et dessus (1/4).
J’ai suivis ses conseils.

Mon maudissement est à hauteur de 8€50

Je vais au marché aux fleurs,
pour m’acheter
des petites plantes,
pour mon mur.
Il y a une boutique que
j’affectionne.
Le monsieur me les enroulent
dans du papier,
il les dispose déliquatement
dans un sac en papier.
J’arrive chez moi,
je fais le geste
de poser le sac sur la table.
Je me rends compte que
je l’ai oublié dans le métro.
J’espère qu’elles auront
fait plaisir à quelqu’un.

Une rencontre incongrue

J’ai acheté 10 crevettes pour
renouveler les miennes.
J’avais RDV à l’hotel de ville,
à 14h.
Je me suis préparée
une salade composée.
Vers 11h, je suis partie de chez moi.
Je longeais la Seine.
Vers 12h30,
je suis allée,
dans un petit parc,
à côté de Notre Dame.
Je me suis trouvée un banc,
à l’ombre.
J’ai sorti ma salade.
J’ai commencé à manger.
J’ai regardé sous le banc en face.
Il me regardait aussi.
J’ai tapé le sol avec mes pieds.
Je lui ai dit de décamper.
Les gens me lançaient
des regards bizarres.
C’est moi qui suis partie ailleurs.

Une augmentation importante

Se laver avec de l’eau chaude
va devenir du luxe,
dans mon immeuble.
Le prix du m³ d’eau chaude
est passé à 12€50,
soit une augmentation de 31,50%,
depuis le début de l’année.
Je me demande avec quoi
il la chauffe l’eau.

La chaleur m'angoisse

Je pense que ma mère
m’a transmis son angoisse.
En plus elle est morte,
un jour de grande chaleur.
Mais j’écoute une émission
sur la crise climatique.
Pas de quoi calmer mon angoisse.

Même ici !

Je m’arrête dans une chaine :
Tatle pour boire un café.
Je demande un petit café noir.
Il doit y avoir au moins 40cl
de café filtre.
Mais je vois arriver un serveur
avec un tshirt marqué
pain au chocolat.

Départ

A_p.jpg


Moi qui avais réussi à faire
ma carte d’embarquement en ligne.
Il a fallu la refaire à la porte,
car on doit changer d’avion.
Et il est en retard.

Ma procuration m'oblige à marcher

Je vais au commissariat
ce matin pour faire valider
ma procuration.
Puis je reçois le mail de validation.
J’envoie un sms à ma sœur.
Elle m’appelle pour m’expliquer
que je dois refaire ma procuration.
Ma tante souhaite lui donner la sienne.
Elle a déjà, avec l’aide de quelqu’un,
rempli sur maprocuration.fr.
Elle a 85 ans, c’est plus difficile
de lui faire refaire à elle.
Du coup, cet après-midi,
je suis repartie au commissariat
pour faire valider mon annulation.
Je devrai y aller à nouveau
quand j’aurai reçu
le mail de validation de mon annulation,
pour faire valider
ma nouvelle procuration.

C'est formidable

Le masque n’est plus obligatoire.
Quelques uns, comme moi,
le portent encore.
Certains, jusqu’au bout,
le mettent sous nez,
encore !

Dimanche 145

X_p.jpg

Quotidien

Avec le choc de la maison.
La peur de la perdre,
les conséquences que
cela aura.
Je me dis que
mon quotidien est aussi
très important.

Rêver ma mère

Ce matin, une collègue me racontait
ce qu’elle allait faire ce week-end
avec sa mère de 82 ans.
Je me suis mise à rêver la mienne.
Je me suis demandée ce que serait ma vie
si elle était encore là.

Ça me fout une peur bleue

Cette guerre me fout une peur bleue,
irrationnelle.
Ce n’est pas la première que
je vis en Europe.
Mais, c’est la première que
je connais impliquant la Russie
et tout l’imaginaire qui en découle.

Inédit

J’entends ce mot et
d’autres horribles depuis ce matin.
Mes parents, grands-parents
ont vécu des choses horribles.
Là, depuis 2 ans, ça craint,
ça s’aggrave.

Il faut se contenter de chose simple

Depuis jeudi dernier,
à cause de l’arthrose,
je ne peux plus me servir
de mon pouce droit.
Ce soir, j’ai pu
me peler une pomme.

- page 1 de 21

Articles consultés récemment

Ça fait

Une semaine que j’essai de régler le thermomètre de mon aquarium, sans réussir. Il était débranché !

Dépassement de soi

Une amie veut grimper le kilimandjaro. Je lui demande pourquoi elle veut le faire. Elle me parle de dépassement de soi. Ce à quoi je réplique que j’y suis tous les jours dans le dépassement de moi en allant travailler.

Je me rève

En train de faire la planche dans le bain ludique de la piscine à Pailleron. L’eau y est à 29/30°. Ensuite vers 11h, j’irai bruncher.

A_p.jpg

Une journée avec amie sans abeilles

Je suis allée déjeuner chez une amie. Avec d’autres, elle s’occupe d’un rucher. Aucune de leurs ruches n’a passé l’hiver. On a passé l’après-midi, à préparer les ruches pour les nouveaux essaims. Pour finir un goûter-apéro, un bel après-midi.