Je pleure mon vieux compagnon

Cela faisait 10 ans que
nous partagions le même appart.
Samedi, dans la soirée,
il s’est arrêté
d’aspirer !

Partage

Commentaires

1. Le lundi 28 août 2017, 09:33 par mirovinben

Cesser d’aspirer… de la poussière ?

2. Le lundi 28 août 2017, 10:50 par Cunégonde

Tout

3. Le lundi 28 août 2017, 10:57 par Gilsoub

Bah, tant qu’il ne finis pas poussière !

4. Le lundi 28 août 2017, 15:05 par Cunégonde

Non mais désossé

5. Le mercredi 30 août 2017, 12:21 par Minouchette

J’espère recyclé pour une 2ème vie alors !

6. Le mercredi 30 août 2017, 12:21 par Minouchette

J’espère recyclé pour une 2ème vie alors !

7. Le mardi 5 septembre 2017, 15:09 par Cunégonde

Oui et oui

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://www.banalitescunegonde.fr/trackback/2187

Fil des commentaires de ce billet

Articles consultés récemment

Bebe_petit.jpg

Bébé

Si vous cliquez sur la photo, elle s’agrandit. Photos prises avec mon smartphone et agrandie 3 fois.

Bloquage

Je vais au restau avec Nath. Tout d’un coup, J’entends : “appelez les secours quelqu’un fait un malaise.” Je réagis pas, l’autre réagira ! Nath me dit que c’est la dame derrière moi qui a fait un malaise. Je me tourne, me lève, je m’aperçois qu’elle s’est affaissée sur elle-même. Je la prends sous les bras le serveur enlève la chaise, je la mets en PLS, ( les cours de secourisme, ça sert !). Elle revient à elle, je lui demande son nom, son prénom, sa date de naissance. Je lui annonce que les pompiers vont arriver. L’amie avec qui elle déjeunait est venue nous rejoindre. Elle a rien pu faire, elle était bloquée par la panique.

Piscine⊙39

Ce matin, je suis allée avec Isaparis à la piscine de la Butte aux Cailles. J’ai nagé en ragardant le ciel.

Veil_p.jpg

Simone Veil, Point Éphémère

Si vous cliquez sur la photo, elle s’agrandit.

Un caillou

Un jour, j’irai en déposer un sur sa tombe. Trop émue en regardant, la cérémonie des hommages.