Mouton

Plein de moutons dans les prés,
sur le chemin de la gare.
Et un goujat, dans le train qui
s’est installé à ma place.

Je lui ai expliqué que
j’avais mes chats.
Je me suis installée ailleurs.
Arrivée à Angoulème,
j’ai ennuyé la personne dont
j’occupais la place.
Monsieur Malotru a dû bouger.

Partage

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://www.banalitescunegonde.fr/trackback/1872

Fil des commentaires de ce billet

Articles consultés récemment

Autodidacte

Nous le sommes tous, dans une certaine mesure, et dans certains domaines. Nous n’avons pas appris tout ce que nous savons de quelqu’un.

La pointure des pas du métro parisien

Sur le quai du métro, à la gare Saint Lazare, ligne 8, il y a des pas de couleur violette qui indiquent la direction de la ligne 14. J’essayais de deviner la pointure de ces pas. Pour se faire, j’ai mis mon pied dans un pas. Je chausse du 40. Le pas est plus petit. Je dirais du 38, comme il n’est pas large, je dirais fillette.

Votez que pour construire

Je me répète peut-être, mais arrêtez de voter contre. Personne va de l’avant avec une telle startégie. Nous irons dans le mur, dans le mur de l’extrême. Votez pour quelqu’un que vous avez envie de suivre, votez pour un avenir, votez pour un espoir. J’aime les mots de Benoît Hamon, ce soir sur la 5. Oui, il n’est pas parfait, il dit des conneries, mais qui ne l’est pas, qui n’en dit pas ?

Réponse à Anthom

« Tu vas bien ? » Quand j’ai lu sa question, je me suis demandée pourquoi elle me l’a posé. Je me suis arrêtée, pour me poser cette simple question. J’ai cherché des réponses. Cela dépend du moment. Je vais parce que je suis dans l’action. Je ne vais pas parce que je suis fatiguée. Les derniers éléments, qui ont ébranlé ma vie et ceux qui ont changé notre monde, m’ont fragilisé. Je vais changer de travail, de lieu de travail et d’organisation tant professionnelle que privée. Cela m’angoisse. J’avance à petits pas pour ne pas m’effrayer.

Coussin

Plein sur mon canapé, un sur chaque chaise. Mes bestioles et mon dos apprécient.