Somatisation a son paroxysme

Ne pas prendre l’expression
« ça empêche de dormir »
au pied de la lettre.
Et dormir quand même.

Commentaires

1. Le jeudi 5 septembre 2013, 09:30 par mirovinben

C’est une histoire à dormir debout…

2. Le jeudi 5 septembre 2013, 10:03 par Cunégonde

OUI

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : https://www.banalitescunegonde.fr/trackback/1187

Fil des commentaires de ce billet

Articles consultés récemment

Le plaisir de photographier 3

En troisième lieu, montrer c'est partager. Montrer, à qui, sur quel support, pourquoi faire... ? Prendre la décision de montrer une photographie n'est pas toujours une chose aisée, ni simple. Révéler une de mes vues signifie que je donne un bout de moi. Montrer veut dire aussi que je dois accepter. Montrer, c'est vouloir susciter une réaction. Partager une photographie avec autrui, constitue la phase finale. Je vous donne à voir ici quelques photos, d'autres sont visibles sur ma galerie qui est un autre support, différent. Je ne mets pas, en général, les mêmes photos sur mon blog que sur ma galerie. Pour moi, même si quelques personnes ont accès aux deux, il ne s'agit pas du même public, ni même du même discours. Il existe aussi un autre travail que je fais avec B. Il s'agit de photographies documentaires. La majorité de notre travail est constitué de paysages urbains.

Verveine citronnelle

Virevolte m’a donné envie de faire des yaourts avec de la verveine citronnelle. Je suis allée dans une herboristerie. La plus près de chez moi est à 1h15 à pied, belle balade. J’y suis allée. J’ai pris 100g, une grosse poche. La suite pour plus tard.

Rédibitoire

Sortir avec une lesbienne aux ongles longs.

Si je pouvais l'avoir

C’est une superbe prestation. L’appartement témoin est très bien. En papotant un peu avec les uns et autres, je me rends de plus en plus compte qu’il y a logement social et logement social.

Après l'expo Astérix, que du bonheur

C’est très émouvant de voir les planches en vrai. Les arcs-en-ciel m’ont fait oublier l’averse que j’ai subie. Si vous cliquez sur la photo, elle s’agrandit.