Tourisme parisien 8

DSC_5879-2.jpg

Commentaires

1. Le samedi 12 mars 2011, 12:45 par inthemood

Bien vu l'Efèletower sur cette photo, aux antipodes des clichés que l'on voit d'habitude.

2. Le samedi 12 mars 2011, 22:16 par Cunégonde

Merci, ce n'est que ce que je recherche et ce que je veux montrer, ce que les gens voit tous les jours sans y faire attention, sans voir la beauté qui est si présente dans leur quotidien.

3. Le samedi 12 mars 2011, 23:04 par Ed

Bien que fille de cheminot, les rails rouillés, et pire la tour à droite, je préfère ne pas y faire attention quand je passe.

4. Le dimanche 13 mars 2011, 08:30 par Cunégonde

Les rails sont les lignes qui indiquent vers où il faut regarder, la tour n'est pas pire que mon immeuble (je crois), elle bouche l'image. Le tout est graphique. Je pense qu'il faut regarder au-delà de ce que nous voyons et surtout ne jamais s'arrêter au négatif des choses. Cela notre cerveau est façonné pour le faire.
Je crois qu'il ne faut pas non plus positiver tout, c'est aberrant et frustrant si nous n'y arrivons pas, il faut juste essayer de voir différemment que ce que nos yeux ne donnent à voir de prime abord

5. Le dimanche 13 mars 2011, 12:42 par inthemood

Je suis d'accord, la tour eiffel est surprenante dans ce contexte, les éléments pris individuellement ne sont pas beaux au sens strict, mais la photo est belle.

6. Le dimanche 13 mars 2011, 20:12 par Ed

Regarder au-delà, je peux, mais trouver belles les tours des années 1960-1970, désolée, j'ai du mal. Je crois que pour l'architecture, ces deux décennies ont été assassines.
Cela ne retire rien à la qualité d'une photo, qui peut nous faire ressentir des sentiments profonds et forts. Pour moi, ici, le désespoir.

7. Le dimanche 13 mars 2011, 20:37 par Cunégonde

Pourtant une grue qui indique des travaux est bien présente. Mais je comprends ce que tu ressens.

8. Le mardi 15 mars 2011, 12:49 par mirovinben

Ce cadrage change des habituelles mises en scène de la tout Eiffel et illustre plutôt 'achement bien tes billets décrivant ta démarche photographique.

9. Le mardi 15 mars 2011, 20:35 par Cunégonde

Mirovinben, oui, la photo manque de peps, certes, mais elle est le reflet de ma démarche photographique contrairement à 7.1

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : https://www.banalitescunegonde.fr/trackback/396

Fil des commentaires de ce billet

Articles consultés récemment

Mon rêve était bien fini

J’étais en plein rêve bizarre. Mon téléphone sonne. Je décroche, on me parle. “Je vous avais dit que je vous donnerai des nouvelles de madame Idriss”. Je me suis entendue dire mais c’est pas moi. On m’a parlé, et j’ai raccroché. J’ai regardé mon téléphone, l’indicatif était 262, c’est le Wisconsin. Il était 7h04.

Détail dans le bus. 3

Si vous cliquez sur la photo, elle s’agrandit.

Plus de train pour Dreux

Quand je me suis décidée à aller à Dreux. J’ai pris un billet de train. Quelle ne fût pas ma surprise, quand j’ai vu qu’à partir de Chartres, c’était un bus ! Si j’avais su, j’y serais allée quand j’étais à Chartres. Mais comme j’entretiens des relations ambiguës avec la géographie, et pire encore avec l’orientation. Je ne l’ai pas fait. Bref, j’arrive en gare de Chartres. Aucuns panneaux qui indiquent la gare routière. Je sors mon smartphone. Je cherche l’Application qui me permet de ne pas me perdre. Rien ! J’en arrive même à me demander si cette gare routière existe. J’ai dû aborder des gens pour leur demander s’ils étaient du coin. Et s’ils connaissaient la gare routière. Non, leur ignorance sur ce sujet ne me stressait pas du tout ! Une commerçante m’a dit d’aller tout droit, de passer un pont, et que ça devait être par là. Des explications aussi vagues, plus des gens avec de légers bagages ont fait que j’ai eu mon bus. En courant, quand même.