Évasion

56 minutes de bateau,
2 hérons, 2 cormorans,
plusieurs canards de la même espèce ;

des goélands, trois cygnes adultes,
2 adolescents, des moineaux ;

quelques chiens et à peine
plus de bipèdes.

Commentaires

1. Le dimanche 17 octobre 2010, 01:45 par Gilsoub

Et même pas un raton laveur ! pfff

2. Le dimanche 17 octobre 2010, 07:07 par mirovinben

Gilsoub, tu m'as ôté le raton laveur de la bouche...

Je prends connaissance des nouveautés d'un blog via mon agrégateur RSS. Si le texte est complet, je réfléchis déjà au commentaire. Ensuite je vais sur le site pour admirer le billet dans son écrin et poser le résultat de mes cogitations.

Trop tard.

3. Le dimanche 17 octobre 2010, 08:44 par Cunégonde

Non, que des bestioles connues et reconnues, ici.
C'est marrant, je ne lis jamais un billet d'un blog dans mon agrégateur, sauf certains les sites, je ne sais pourquoi (eux de toute façon ils ont du flux).

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : https://www.banalitescunegonde.fr/trackback/304

Fil des commentaires de ce billet

Articles consultés récemment

La vie est belle

Ce matin, vu la météo, j’ai choisi d’aller marcher, je pensais que cet après-midi, il pleuvrait. Arrivée dans la forêt, j’ai vu une biquette (comme on dit ici), il s’agit d’un jeune chevreuil. Plus loin, sa mère a disparu dès qu’elle m’a vue. La côte montée, une fraise sauvage m’attendait. Un chemin impraticable m’obligea à changer mes plans. Sur le bord d’un fossé, un cèpe suicidaire se retrouva entre mes mains enjouées. Je n’en croyais pas mes yeux. La pluie commença très fine, à recouvrir mes cheveux. Elle ne me quitta pas durant trois kilomètres. Je suis rentrée trempée, une bonne douche me réchauffa. Je suis ravie de ma matinée.

Étonnant

J’entends le bruit d’un cheval. On pense à la garde républicaine. Non, une jeune fille, sur un beau cheval noir, fait du trop en plein Paris.

Mon bilan pédestre de ces dernières vacances

Je n’ai marché que 7 jours. J’ai parcouru dans la campagne qui entoure mon village gabay 101km35, en 17h24mn34.

À côté de...

En allemand, nous ne pouvons pas être à côté de la plaque, juste à côté de nous même. Je trouve cela plus approprié, car nous n'avons pas toujours une plaque pour être à côté d'elle.

Verveine citronnelle ter

Hier soir, j’ai gouté. Il faut laisser les yaourts au moins 4h au frigo. Le goût était très fort, trop fort. A midi, c’était très bien. Je referai, mais pas de la même façon. A plus tard, pour une suite possible.