Mot-clé - colère

Fil des billets - Fil des commentaires

Trump

Est-ce que cela signifie que
je risque être, encore obligée de
voter à droite pour que l’extrême droite
ne passe pas aux prochaines élections ?

Hommage national

http://www.gouvernement.fr/partagez-hommage-national

Non, je ne mettrai pas de drapeau à ma fenêtre,
pas parce que je n’en ai pas.
Rendre cet hommage pour moi,
est un acte empli de pudeur;
un acte de respect envers
les personnes tuées le 13 novembre;
un acte de recueillement.

Cela n’a rien à voir avec ma fierté
d’être française.
Mettre un drapeau à la fenêtre,
comme on affiche un poster,
comme on le montre dans les stades,
quand la France gagne,
n’a pas de sens pour moi.
Je rendrai l’hommage le plus respectueux
et le plus humble possible,
sans selfie, sans publication sur les réseaux sociaux.

Musique

Je n’aime pas
celle du moment.
Je n’aime pas cette pensée
qui m’est brutalement apparue:
ça a l’air si facile de
déshumaniser quelqu’un.

Irrésistible

Irrésistible, l’envie de dire aux politiques de fermer leurs gueules.
Je ne supporte plus d’entendre : « on aurait pu éviter ça, il aurait fallu faire ça ».
Qu’ est-ce qu’ils en savent ces matuvu-malotrus récupérateurs de voix ?
Ce que j’attends d’un politique, c’est qu’il aide à lancer des actions pour vivre dans un monde
avec les valeurs de la république, des valeurs de fraternité et de partage.
Ce que j’attends des politiques, c’est des débats constructifs pour créer une société
qui n’engendre pas des personnes qui se font sauter.
Ce que j’attends d’un politique, c’est d’être un leader.

Ce que j’aimerais être, c’est une personne qui sache vivre
dans une société qui donne suffisamment des sens à ces jeunes
pour qu’ils ne tombent pas dans le piège de faux gourous à l’odeur de mort.
Ce que j’aimerais être, c’est une personne qui puisse vivre dans un monde où
certains jeunes ne se retrouvent pas sur le chemin du terrorisme
où leurs seules issues sont des ceintures d’explosif.
J’aimerais être une personne capable de cela, mais je ne sais pas si j’en suis capable.

Huluberlue

Oui, j’aimerais
être écervelée,
aujourd’hui.

Il me faut rentrer

Rentrer dans mon village,
pour y accompagner une dernière fois,
mon frère.
Nous n’étions plus proches.
La mort de ma mère avait dissout
la fratrie.
La vie a fait le reste.
Ce qui nous restait de l’enfance aussi.

J’avais 9 ans de différence
avec lui.
Trop peu de souvenirs d’enfance où
il était présent, puisqu’il était peu à la maison.
Il m’a appris à siffler.
Il a fabriqué des lunettes
comme les miennes
à ma poupée du moment.

Il est mon frère.

Divin e

Cela ne fut pas le cas
de ma conversation avec le colispostier
qui m’a téléphoné hier,
au sujet de la réclamation que j’avais déposé
parce que mon colis ne m’avait pas été livré.

La première réclamation a eu pour effet
qu’il soit livré à mes gardiens et non
à une inconnue.

La deuxième réclamation est pour
que je sois remboursée du port, 21€10;
que soit pris en considération
qu’il s’agissait d’un recommandé R3;
que mon colis a été ouvert,
qu’il ne m’a pas été délivré à moi,
alors que je n’ai pas donné de procuration.
Le colispostier ne comprennait cela.
Je suis trop procédurière à son goût.

Choucroute

Je ne pédale pas dans la choucroute,
mais après mon sac.

Béatitude

Pour ma part, je n’ai jamais
ressenti ce sentiment.
Je vais peut-être connaître cet état
dans quelques heures quand j’aurais
récupérer mon sac de voyage.

Quand j’amène mes bestioles en Gironde
j’utilise les services de la SNCF, bagages à domicile.
Ils devaient prendre mon sac,
jeudi 28 mai, entre 8h et 13h,
il devait être livré, entre 8h et 13h,
dans mon village le lundi 2 juin.
Le jeudi, les prestataires de la SNCF,
France Express du groupe Geodis,
n’ont pas trouvé mon immeuble.

Ensuite, il y a eu des problèmes
d’ortographe du nom de la rue
la SNCF n’a pas pu donner le bon nom de rue
à France Express qui eux n’ont pas su le trouver.
Bref, je devrais avoir mon sac aujourd’hui.
J’afficherai un sourire béat

Ratonnade

L’homme étant ce qu’il est,
je crains que cela perdure
jusqu’à la fin des temps.

Chérie

Je n’aime pas ce mot,
du tout.
Va savoir pourquoi je trouve
qu’il sent la soumission.

Est-ce que cela aurait
un rapport avec le fait que
mon frère (qui a 9 ans de plus que moi)
hurlait Chérie à sa copine quand
il avait besoin d’elle ?

Algorithme

Ça permet de mieux nous
fliquer sur le net.

40000€

Qu’on lui paie une voiture
avec chauffeur.
Elle en a déjà une !

Mais qu’est-ce qu’ils déconnent
ces patrons ?
Un qui refait son bureau
au prix d’une maison ( en province),
l’autre qui a des frais de taxis plus important
que ce que je déclare pour 2014.

Démoniaque

Mais pourquoi mes 2 dernières manageuses
sont-elles démoniaques ?
Comment trouver une stratégie pour
ne pas me faire dévorer ?
J’essaie de ne pas m’emporter
de rester lisse.
Me connaissant, je ne suis pas sûre
que cela dure.

Ignominie

On l’a touché du doigt
le 7 janvier 2015.
On l’a revu le 14 février à Copenhague.

À une amie qui commence à avoir la trouille

Statistiquement tu as moins de malchance
d’être sur les lieux d’un attentat que
sur un passage piéton.
Alors à chaque fois que tu as la trouille
pense à cette phrase,
et regarde des 2 côtés en traversant.

Charlie

Philippe Val : “il va falloir que Charlie
sorte mercredi”
Il va falloir prendre Charlie, mercredi.

À rien n'y comprendre

J’ai eu une visite, sur mon lieu de travail,
d’un policier réserviste qui m’a expliqué
que j’aurais pu porter plainte
puisque les menaces avaient été réitérées.

J’ai obtenu un numéro de téléphone
si cela se représentait.

Encore une visite au commissariat pour rien

Je suis allée porte plainte,
dans le cadre de mon travail, pour menace simple,
si je peux qualifier cela comme ça.
L’officier qui m’a reçu commence à taper,
puis se tourne vers son voisin
pour lui demander comment
il peut qualifier la plainte.

Il explique donc à son collègue que
je me suis faite menacer
dans le cadre de mon travail, et que la personne est partie.
Son collègue me demande
si cette personne avait réitéré ses menaces.
J’ai répondu qu’il m’a dit 2 fois de suite
qu’il allait me casser la gueule,
avec plus ou moins de tact il m’annonçait que
la plainte n’était pas recevable.
Le policier, en face de moi, n’a pu
prendre qu’une main courante.
Si cette personne m’avait insulté,
j’aurais pu porter plainte.
La prochaine fois que l’on ne fait
que me menacer, je demanderais que
l’on m’insulte aussi.

Appel au secours

Mes cactus meurent petit à petit.
Il ne m’en reste plus que 4 sur 10.
Un est mort fondu de l’intérieur.
Un autre a eu des champignons blancs qui l’ont entouré,
petit à petit, il a succombé.
Un autre, lui, était atteint
de champignons noirs.
Bref, maintenant j’ai des cochenilles.

Existe-t-il un spécialiste des cactus parmi mes lecteurs ? .

- page 2 de 5 -

Articles consultés récemment

Saucisson

Plutôt l’action de saucissonner quand une journée est difficile. Je la vis petit bout par petit bout. Elle devient ainsi plus digeste.

Piscine⊙24

Aujourd’hui 14 longueurs, il y avait du monde. Des bras, des jambes me touchaient J’ai mis 6 longueurs pour me sentir bien. Ma brasse n’est certes pas accadémique, pourtant ma respiration va mieux. Chaque chose en son temps.

Dimanche 94

Si vous cliquez sur les photos, elles s’agrandissent.

Explication masculine

J’attendais dans la salle d’attente, d’un dermatologue. Nous étions trois femmes. Un jeune entre, il regarde partout. Il ne pose aucune question. Il s’en va. Il revient accompagné d’un homme. Ce dernier lui explique ce qu’il devait faire de sa feuille de RDV.