Je vais chez le coiffeur, j'assiste à une leçon sur l'indépendance

Sur les conseils d’Isaparis,
je vais chez son coiffeur.
On me lave la tête,
mais le coiffeur est parti déjeuner.
Il arrive 1/2 heure plus tard.
Non je n’étais pas énervée.
Il a pris les ciseaux et
a commencé ma coupe.
Avant de finir,
il a expliqué à son apprentie
qu’elle devait apprendre un métier.
Elle devait être indépendante de son mari.
Demain il pouvait ne plus être là.

Commentaires

1. Le lundi 9 mai 2022, 13:33 par Gilsoub

C’est rigolos, parce que c’est exactement ce que nous disait ma mère qui était de cette génération où les femme faisait tout à la maison ; mon père ne savait pas faire des oeuf au plat ou des pâtes !
Ont était Quatre garçons, et elle tenait à ce que l’on sache faire la cuisine, coudre un bouton ou un accro et bien sur le ménage. “Comme ça vous serez indépendant, quoiqu’il arrive !” ;-)

2. Le lundi 9 mai 2022, 19:48 par Cunégonde

Sage femme !

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : https://www.banalitescunegonde.fr/trackback/3046

Fil des commentaires de ce billet

Articles consultés récemment

Faut pas gâcher

Une femme pleure, de mul­ti­ples rai­sons peu­vent en être la cause. Je me fais un film. Pen­dant ce temps, cette per­sonne prend un mou­choir en papier. Elle l’imbibe sur toute sa sur­face, le plie en qua­tre. Elle se pen­che et essuie ses mocas­sins. Une fois, ceux-ci pro­pres, elle va s’asseoir. Après quel­ques ins­tants, ses yeux sont de nou­veau secs.

Piscine⊙35

J’ai commencé il y a 2 ans, aujourd’hui, vers 8h.

Dangereux, le télétravail !

Je suis en formation zoom. En me levant de mon canapé, crac, lumbago.

Mon collègue

Quand je suis rentrée en urgence, j’ai changé mon billet de train, le matin. Ma sœur m’a déposée à la gare d’Angoulême. Je monte dans la voiture 20, pas de place 27. Je m’assois à une place libre. Et je contacte @SNCF. Il m’explique qu’il va demander à un collègue humain, de venir me voir. Je lui demande de faire un message pour expliquer que le masque se porte sur le nez, et la bouche. Un petit moment après, j’entends le message. Et le collègue humain arrive.

Qu'est-ce que je fais

Je garde les dollards qui me restent pour y retourner un jour, ou je les change ?