Bricolage du soir

Pour accrocher mes ffp2
en attente de recyclage.
Merci à @Kozlika pour l’astuce.
Je me suis fabriquée
des petits crochets.

C_p.jpg

Commentaires

1. Le vendredi 14 janvier 2022, 20:03 par virevolte

Tu les donnes à recycler où ?
Moi, je vais recycler mes masques en tissu usagés en éponges , ils serviront de bourre pour les éponges en tissu que je vais coudre.
éponges pour remplacer les jaunes et vertes très polluantes.

2. Le samedi 15 janvier 2022, 21:11 par Cunégonde

Je fais un roulement de plusieurs jours. Tu devrais recycler des masques ffp2 et recycler définitivement ceux en tissus car on sait maintenant qu’ils ne protègent pas assez.

3. Le dimanche 16 janvier 2022, 09:12 par Virevolte

J’ai porté durant deux ans les masques en tissu gracieusement offerts par l’éducation nationale et je n’ai pas attrapé le covid à l’école, alors sue je travaille avec des élèves non masqués.
C’est en famille que je l’ai attrapé.

4. Le dimanche 16 janvier 2022, 17:47 par Cunégonde

J’ai toujours rien attrapé, et maintenant dans les lieux clos je porte des ffp2.

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : https://www.banalitescunegonde.fr/trackback/3011

Fil des commentaires de ce billet

Articles consultés récemment

#Iwak 10

Espoir : de rentrer au village en novembre ; de voir ma famille ; d’aller au Japon, un jour ; d’avoir un vaccin, le plus tôt possible ; de pouvoir marcher dans la rue sans masque à paris ; de rentrer à nouveau dans mes jeans. de … Participation au jeu #IWAK proposé par Kozlika

#Iwak 14

Mon armure craque parfois. Participation au jeu #IWAK proposé par Kozlika

Salgado Amazônia

Salgado est un de mes photographes préféré. Je ne suis donc pas objective. Je n’ai jamais vu une expo aussi bien montée. L’accrochage, l’éclairage sont superbes. Je la reverrai avec plaisir.

Quel con

En allant me balader, j’aperçois, bien ranger contre un arbre, des objets qui manifestement sont déposé là, plus pour être donné que pour être jeté. En rentrant, je m’aperçois qu’un chien avait pissé dessus. Mais quel con ! Le propriétaire du chien plus que le chien.