Je vais finir par l'avoir

Mon immeuble neuf de 7 ans
a été oublié quand le quartier a été fibré.
Un opérateur a installé la fibre
l’année dernière.
Fin mars, début avril,
mon opérateur me contacte
pour installer la fibre dans mon appartement.
On prend RDV.
Le technicien a fait tous les branchements
dans mon appartement.
Il manquait le raccordement à l’immeuble.
Nouveau RDV.
Le gardien étant absent,
le technicien a rien pu faire.
Je suis partie en vacances,
Mon opérateur n’a plus de disponibilité.
Vendredi dernier un nouveau technicien revient.
Il fait des aller/retours entre le local technique de l’immeuble
et mon appartement.
Il m’informe que ma box est trop vieille,
il a demandé un remplacement.
La nouvelle box est arrivée hier.
Je la branche.
Erreur 80.
J’appelle mon opérateur.
Après des tests,
j’apprends qu’il faut qu’un technicien revienne.
La fibre n’a pas été branchée dans le bon emplacement,
Dans le local technique de l’immeuble.

Commentaires

1. Le vendredi 18 juin 2021, 05:16 par mirovinben

Oups… Quand ça veut pas, ça veut pas.

La fibre passe devant chez moi depuis plus d’un an. Aucune prévision ni proposition de raccordement m’a été faite par Orange pour l’instant. Du coup, ADSL à un débit “phénoménal” de 4180 Kb/s au moment où je rédige ce commentaire. Et il semblerait que je ne sois pas le plus à plaindre.

“Le bœuf est lent mais la terre est patiente”

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : https://www.banalitescunegonde.fr/trackback/2921

Fil des commentaires de ce billet

Articles consultés récemment

Lentille

Je n’ai jamais pu en porter, des lentilles, mes lunettes font tellement partie de moi qu’elles me manquent dès que je ne les ai plus sur le nez. Je n’ai pas de souvenirs de moi, sans lunettes. Pour les autres lentilles, J’aime bien les vertes, les blondes, les corail, les beluga, les rouges.

La colère du clic-clac

Mon clic-clac est un vieux grincheux. Il faut dire qu’il a déjà subi Bombarde, que là il partage mon appartement avec Épi et Fil. Les griffes de mes bestioles ne l’ont pas épargné le pauvre. Je prends soin de lui. Je le recouds si nécessaire. Quand j’ai eu Épi, j’ai réfléchi au fait de changer de clic-clac. J’ai fait le choix de le garder. Je lui ai même acheté une nouvelle couette. Celle-ci s’est avérée être une bonne protection pour la couette initiale. En effet, j’ai gardé la couette originelle, elle est de très bonne qualité. Très épaisse et en coton assez résistant, mieux que celle qui devait la remplacer. Ma nièce et une de ses amies sont venues. Elles ont dormi dans mon clic-clac. Ce matin, j’ai défait le lit et voulu remettre en position assise, rien à faire, il restait en position lit. Pourtant j’avais bien repéré un nouvel endroit à recoudre. Pour ce faire, j’avais regardé dans ma boîte à couture s’il me restait du coton pour raccommoder cela. J’avais même pris la décision d’enlever le tissu marron qui recouvrait sa partie basse. Mon clic-clac demeurait en position lit. Mon mètre en main, je mesure pour en acheté un neuf. J’étais contrainte à cette dure réalité. Une dernière fois, j’essaie de le remettre en position assise. Il avait fini sa crise.

Dangereux, le télétravail !

Je suis en formation zoom. En me levant de mon canapé, crac, lumbago.

Détail

J’entrevis un cœur tatoué, sur le bas du poignet, sous sa veste. Grâce à un mouvement du bras donc de la manche je vis que sous ce cœur se profilait une Tour Effeil.

Stockholm ♡ 3

Si vous cliquez sur la photo, elle s’agrandit. Photos prises avec mon smartphone