A mon âge

Oui, je suis à un âge où
je dois tout marquer,
sous peine d’oublier.

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : https://www.banalitescunegonde.fr/trackback/2557

Fil des commentaires de ce billet

Articles consultés récemment

Escalier

Un des escaliers de Carnavalet

Les chemins sinueux de la famille

J’envoie une carte postale à ma tante. Elle appelle ma sœur pour lui dire qu’elle était très contente.

Seule

La crise d’Épi m’a renvoyé avec violence ma solitude en pleine face. Seule, je serai un jour, à devoir prendre une décision qui maintenant me fait peur. Seule, je suis aujourd’hui avec cette réflexion-là. Cette situation me rappelle que la mort fait partie de la vie, de façon encore plus intense que le COVID.

Jour 41 du confinement

Je ne suis pas sortie aujourd’hui. J’ai passé des coups fils. Un à une amie que je n’avais pas vu depuis plusieurs années. Un autre à une amie que j’appelle une fois par semaine. Encore un autre parce qu’encore on a plus d’eau chaude. J’ai passé une partie de la matinée à échanger par sms avec une amie, et mes sœurs. Je me suis souvenue du coût des communications téléphoniques il y a quelques années. J’ai fait 7805 pas.