Suicide

J’ai parlé du suicide.
Et je me suis aperçue que
beaucoup avait connu cette situation.
Il y a 7 ans,
je l’avais mieux digéré.
C’est dur d’accepter que
c’est sa décision.

Commentaires

1. Le vendredi 16 août 2019, 09:33 par virevolte

Il y a encore quelques années j’étais en colère, je ne comprenais pas ces personnes qui se suicidaient en laissant les autres derrière eux et puis… j’ai compris que si on en arrive là c’est qu’on ne pouvait plus faire autrement, qu’on était tellement mal que la vie devenait insupportable. C’est juste dommage que personne ne puisse aider à ce moment là…

2. Le vendredi 16 août 2019, 21:19 par Cunégonde

J’ai aussi appris que l’on ne pouvait aider que si ma personne voulait l’être.

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : https://www.banalitescunegonde.fr/trackback/2467

Fil des commentaires de ce billet

Articles consultés récemment

Propre comme une chambre d'hopital

Je pars de chez moi, il tom­bait des gros flo­cons, moi, j’avais le cœur gros! J’arrive dans le ser­vice. “Vous vous êtes enre­gis­trée?” Bin non, où avais je la tête?! Je des­cends donc un étage. Je prends un ticket, “Je n’ai pas votre dos­sier de pré-admis­sion.” Bin non, c’est moi qui l’ait entre mes mains!! “Il aurait fallu nous le remet­tre le jour même où nous vous l’avons donné!!” Ha! Je ne savais pas!! La récep­tion­niste me mon­tre la pre­mière page (for­mat A4) de ce fameux dos­sier. La moi­tié de cette pre­mière page est écrite en bleue, carac­tè­res gras, expli­que que l’on doit le dépo­ser le jour même de son acqui­si­tion!! Oups!! le stress fut mon excuse. L’admis­sion ter­mi­née, je remonte d’un étage. On m’accueille comme il se doit. On m’accom­pa­gne dans ma cham­bre. Là, stu­peur, le ménage n’a pas été fait!! Des mou­tons, petits soit, exis­tent sous mon lit. Il fait froid, la fenê­tre était grande ouverte.

Docteur pour machine à laver

Aujourd’hui, entre 9h30 et 11h30; en espérant que ce genre de spécialiste ne coûte pas un bras.

Vous aussi vous devriez le faire

Vous êtes français ? Prouvez-le ! ... Sam 13 Février 2010, 12 h 17 min 54 s De : "ldh@ldh-france.org" <ldh@ldh-france.org> ... Ajouter dans les contacts À : za......@yahoo.fr Votre signature a bien été enregistrée. Merci de votre engagement et de votre participation Réponse envoyée le 13 février 2010 Depuis la page http://www.ldh-france.org/Vous-etes-Francais-Prouvez-le Nom : nc Prénom :Cunégonde Code Postal : Ville : E-mail : zab......@yahoo.fr Tout est très bien expliqué sur leur site.

Mes vacances

J’ai remarqué qu’elles n’étaient pas fluantes. Dimanche, je remonte à paris. Ma participation aux Obsolètes à prise rapide

Il faut pas être cardiaque

Mon docteur me conseille d’aller voir un cardiologue. L’hôpital Pompidou est à côte de chez moi. Je les appelle. Il m’a fallu trois appels, pour m’entendre dire : “le 27 juin !” J’étais tellement étonnée, que j’ai manqué oublier de leur donner mon nom.