Vol

Samedi, je me suis fait voler
mon smartphone.
Ce qui m’embête le plus
n’est pas le smartphone en lui-même,
malgré le prix important,
mais tout ce que j’avais sur ma micro sd.
Et le fait de me dire que
quelqu’un peut détenir
des infos sur moi.

Commentaires

1. Le mardi 2 avril 2019, 07:29 par mirovinben

Outch !…
Est-ce que que les données de ta microSD étaient sauvegardées ailleurs ?

2. Le mardi 2 avril 2019, 08:41 par Cunégonde

Pas tout sinon ça ne m’énervait pas. Comme les photos que j’ai faites à New York avec mon note 8.

3. Le mardi 2 avril 2019, 08:42 par Cunégonde

Pas tout sinon ça ne m’énervait pas. Comme les photos que j’ai faites à New York avec mon note 8.

4. Le mardi 2 avril 2019, 09:15 par Franck

Ma pauvre !

5. Le mardi 2 avril 2019, 11:23 par Obni

Pas de possibilité d’effacement à distance au cas où les voleurs soient étourdis ?

6. Le mardi 2 avril 2019, 12:06 par Franck

Je crois qu’Obni a une bonne idée. Il me semble que sur Android on peut (comme sur les iPhone) effacer (ou a minima verrouiller) à distance, depuis le compte Google qui a servi à initialiser le téléphone.

7. Le mercredi 3 avril 2019, 05:56 par Cunégonde

Le téléphone, oui mais pour la carte, j’ai rien trouvé à ce sujet.

8. Le samedi 6 avril 2019, 12:54 par virevolte

Aie ! Toute notre vie parfois dans ce petit rectangle de technologie et hop ça disparaît !

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : https://www.banalitescunegonde.fr/trackback/2395

Fil des commentaires de ce billet

Articles consultés récemment

Ça me fout une peur bleue

Cette guerre me fout une peur bleue, irrationnelle. Ce n’est pas la première que je vis en Europe. Mais, c’est la première que je connais impliquant la Russie et tout l’imaginaire qui en découle.

Pause grâce à la grève RATP

Si vous cliquez sur les photos, elles s’agrandissent.

Ptit bilan de Boston

La construction de la ville m’a déconcertée, au début. Puis j’ai trouvé son charme. Je suis arrivée à l’apprécier. J’ai aimé aller à Provincetown. J’ai aimé voir les baleines, même si je m’interroge sur cette exploitation. J’aimé voir le couché du soleil, du ferry qui me ramenait à Boston. En 8 jours, j’ai parcouru 124km470 à pieds. J’ai aimé mon séjour.