Karaté

Je sais pas si j’aurais pu pratiquer.
Un sport de combat où
les coups ne sont pas portés,
ne m’intéresse pas.

Commentaires

1. Le vendredi 24 avril 2015, 08:34 par mirovinben

Il me semble que c’est plus un combat contre soi même avec un contrôle maximal de ses pulsions, qu’un combat contre l’autre.

2. Le vendredi 24 avril 2015, 08:57 par Cunégonde

Comment sait-on que l’on a gagné le combat ?

3. Le vendredi 24 avril 2015, 10:43 par mirovinben

Jamais…

Du moins c’est mon point de vue, en phase (si j’ai bien compris) avec l’état d’esprit nippon.

4. Le vendredi 24 avril 2015, 13:29 par Cunégonde

À quoi cela sert de se battre si on a rien à gagner puisque l’on ne sait pas
quand on gagne et si on peut gagner ?

5. Le vendredi 24 avril 2015, 15:41 par mirovinben

A quoi ça sert ? Faut-il que ça serve à quelque chose ?

Je vois au moins un chemin vers l’épanouissement personnel et une maîtrise sans cesse perfectible de soi. Sans fin mais pas sans but ni récompense.

Est-ce que ça se voit que je déteste la compétition ? :-)

6. Le vendredi 24 avril 2015, 17:01 par Cunégonde

L’épanouissement est un but, le graal suprême, pour lequel je peux accepter un combat.

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : https://www.banalitescunegonde.fr/trackback/1682

Fil des commentaires de ce billet

Articles consultés récemment

Intrigue dotclearienne

Pourquoi hier tous les commentaires devennaient des spams ?

J'ai l'habitude

d’avoir des insomnies même en vacances. 366, un jeu remis au goût du jour par Gilsoub

San Francisco $5

Si vous cliquez sur les photos, elles s’agrandissent.

Déconfinement, jour 6 bis

J’ai marché 9km pour aller à la boulangerie Aki. J’ai pris un éclair au yuzu, et un doroyaki. Il paraît qu’il faut aussi gouter les doroyakis de chez Tomo. Je suis passée par la place de la Concorde, et la place Vendôme, je n’avais jamais vu autant de flics au mètre carré. Cet aprem, après une petite sieste, véto pour Epi. Elle m’a rassurée. Les résultats de la prise de sang sont bons. Le 3 juin, l’écho du cœur et là on saura si c’était une crise d’épilepsie ou un avc même si c’est rare chez un chat. Je suis allée m’acheter des fruits et des légumes. Je suis revenue avec des fraises et des abricots.