Interrogations existentielles

Deux spams retiennent mon attention.
Le premier m’indique que
ma vie va basculer fans un avenir proche.
Le second me propose une assurance obsèques. Est-ce à dire que le premier signifie que
ma vie va s’interrompre dans un avenir proche?
Cela m’embête car je n’ai pas encore trouvé
de solution si je devais mourir pour Épi et Fil.

Commentaires

1. Le mardi 27 mai 2014, 09:06 par Anthom

Ne sois pas macabre, s'il te plaît!

2. Le mardi 27 mai 2014, 10:57 par Gilsoub

Et qui tiendrait ton blog ? pfff non, décidément les spams mentent ;-)

3. Le mardi 27 mai 2014, 11:57 par C&C

Et qui me préviendrait? Epi ou Fil?

4. Le mardi 27 mai 2014, 22:17 par Cunégonde

Anthom, je ne le suis pas, c’est une réelle angoisse le devenir de mes bestioles.
Ces deux spams m’ont rappelé qu’un mois environ avant que ma mère meurt, nous étions chez une de mes sœurs. Une des personnes présente nous a annoncé qu’elle avait des dons de voyance. Elle a prédit à ma mère un très beau voyage. Encore aujourd’hui, cette prédiction m’interroge.

Gilsoub, C&C, je ne sais pas.

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : https://www.banalitescunegonde.fr/trackback/1424

Fil des commentaires de ce billet

Articles consultés récemment

Il faut vraiment voter PS

Le mariage de ma nièce est tout en symbole. Une lesbienne en couple a attrapé le bouquet. Une autre, d'un autre couple a eu la jarretière.

En plus il faut sourire

J’étais devant un passage clouté. Une voiture me laisse passer. Ce que je fais. Une fois que j’avais traversé, j’entends : “tu pourrais sourire au moins”.

Un cou de pied dans le cul et hop !!

Ribon-ribaine, je dois me remettre à la photo. En plus, j’ai des projets. Mais en ce moment, je n’ai pas envie de grand-chose. Ma participation aux Obsolètes à prise rapide

Y a aussi

Des musées ouverts le dimanche. Ha! Mais ça doit être moins bien que les magasins !

Dimanche 133

Expo Picasso Rodin au musée Picasso