Manif

je suis allée à la manif dont
j’ai publié l’affiche ici.
Je n’ai pas aimé voir des gens portant
une capuche sur la tête et un foulard sur le visage.
Je n’ai pas aimé la façon dont m’a répondu
celui à qui je demandais une explication à cela.
Je n’ai pas aimé sa manière de me parler.

Pourquoi pour combattre le fascisme,
Ils utilisent les mêmes armes qu’eux ?


20130623_151915p.jpg


Si vous cliquez sur la photo, elle s’aggrandit

Commentaires

1. Le lundi 24 juin 2013, 06:33 par mirovinben

Je n’ai pas la réponse mais je sais que c’est entre autre pour cela que je déteste les extrêmes et les fuis comme la peste, qu’elle soit noire ou rouge…

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : https://www.banalitescunegonde.fr/trackback/1110

Fil des commentaires de ce billet

Articles consultés récemment

Espoir

J’espère que l’on ne me donnera pas un torquet avec la solution qui m’a été proposée. Ma participation aux Obsolètes à prise rapide

Les trains

Mon autre moyen de transport, ils sont à l’heure mais ils ont des temps d’arrêt très longs, par moment. Une invitation à la rêverie.

Trump

Est-ce que cela signifie que je risque être, encore obligée de voter à droite pour que l’extrême droite ne passe pas aux prochaines élections ?

LezSpace entre deux gouttes de pluie

Cy Jung et ma pomme, nous nous rendons, à la fête organisée par LezSpace. Nous sortons du métro, il pleut. Nous arrivons à l'Hélicon, (99 rue de Charenton) peu de monde, ce n'est que le tout début de soirée. L'ambiance est sympa. Papotage éclair pour une visite éclair. Des échanges plaisants, moment d'émotion lorsque j'ai entendu "j'aime bien banalités Cunégonde". Nous sortons, nous faisons 20 mètres, les bourrasques de pluie nous attaquent. Trempées, nous entrons dans le métro. La soirée a été agréable.

Je suis rentrée

Si vous cliquez sur la photo, elle s’agrandit. Je ne voulais que prendre plaisir à l’oisiveté, et faire des photos. Les personnes que j’aime, ici, m’ont permis de faire plus, dans la gentillesse et le partage.