Flash■2

Des phares au loin,
le bus n'avance pas.
On passe à côté de l'accident.
Les pompiers et le SMUR interviennent.
Le visage de cette femme africaine hagard.,
le bus me transporte ailleurs
chez moi.

Commentaires

1. Le jeudi 15 novembre 2012, 16:19 par Ed

On se sent voyeur et impuissant. Trop souvent.

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : https://www.banalitescunegonde.fr/trackback/861

Fil des commentaires de ce billet

Articles consultés récemment

Steeve McCurry

Superbe exposition, les portraits sont à couper le souffle.

29 ans

Il y a 29 ans, il faisait très chaud, aussi. Ne me demandez pas pourquoi, je m’en souviens. Sachez juste qu’il y a 29 ans, le 23 juin, ma vie a changé à jamais.

Leur propre vie

Je cherchais un petit pot, dans lequel, je fais tremper les croquettes de Fil. Il demeurait introuvable. Le lendemain, il était là, sous mon nez. Aujourd’hui, je veux prendre les ciseaux qui restent, dans la cuisine. Ils avaient disparu. Quand je n’en ai plus eu besoin. Je les ai vus. Les objets, ici, ont une vie qui leur ait propre.

Japon questionnement ¥2

Si vous cliquez sur la photo, elle s’agrandit.