Pique-nique

Hier soir, après avoir tourné, viré, téléphoné
j'ai enfin retrouvé la bande de Paris Carnet.

Devant à un bôbô de bœuf,
pour ma part, d'autres se sont laissés aller
à des plats plus exotiques;
vu le beau temps et la chaleur ambiante,
une envie de pique-nique naquit.

La date retenue est le 24 avril,
où: sur l'île de Charentonneau,
comment: en bateau, grâce à Voguéo.

Commentaires

1. Le vendredi 8 avril 2011, 08:34 par mirovinben

A lire ce billet, j'en arrive à me dire que j'ai tord de vivre en province, à 100€ (aller-retour par TGV) de la capitale. A regarder mon jardin, je crois que non. Sauf que...

2. Le vendredi 8 avril 2011, 08:45 par mirovinben

Oups !... Il est sans doute possible d'avoir tord... Et plus vraisemblablement d'avoir tort...

3. Le vendredi 8 avril 2011, 09:30 par imposture

ça alors, un bôbô?

4. Le vendredi 8 avril 2011, 21:27 par Cunégonde

mirovinben> tant que ce n'est pas retors.
imposture> avec des accents

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : https://www.banalitescunegonde.fr/trackback/410

Fil des commentaires de ce billet

Articles consultés récemment

C'est l'hiver

Les grues passent. Leur vol, hier, était au dessus de moi.

Dans l'actualité

Encore et toujours le covid, je me refuse à dire la, oui j’assume le fait d’être sexiste, là. Sinon, on ne sait toujours pas, qui sera POTUS. On espère. 366, un jeu remis au goût du jour par Gilsoub

Silence

Chut