Je suis allée au Bal

Nouveau lieu à Paris consacré
entièrement à la photographie documentaire.

J'ai connu cette impasse pourrie,
il valait mieux ne pas
s'y attarder la nuit venue.

Des pavés en verre éclairés
guident nos pas jusqu'à l'entrée.
J'ai aimé ce lieu dès que
j'ai poussé la porte.
Murs blancs, sols béton cirés gris ;
sobre et accueillant.

Les hôtes sont agréables,
la sensation d'être invité
nous fait comprendre que
nous nous y rendons pas par hasard.
Je ne vous parle même pas de l'expo.

Vous pouvez y aller
juste pour y prendre un verre,
goûter, les scones sont merveilleux accompagnés
de leur confiture de framboise.

Commentaires

1. Le lundi 1 novembre 2010, 13:05 par imposture

ben voilà, tu n'as plus qu'à exposer.

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : https://www.banalitescunegonde.fr/trackback/310

Fil des commentaires de ce billet

Articles consultés récemment

Qui l'eut cru que

Que j’avais un bon cœur. Il est bien irrigué, ça a bien scintillé. On s’en tient aux médocs.

Le temps

Cela fait plusieurs fois que j’entends « à mon âge, je ne veux prendre de temps. » Je ne savais pas que l’on pouvait en prendre, je ne sais pas comment comptabiliser le temps. Je sais encore moins qu’il y avait un âge pour en perdre.

Assis

Sur une chaise placée sur sa trottinette électrique, il a remonté la rue J. B. Pigalle.

Pas là où je bosse

http://www.lemonde.fr/economie/article/2012/05/29/question-salaire-mieux-vaut-etre-lesbienne-que-gay_1708697_3234.html?xtmc=homosexuel&xtcr=1