Recherche pieuse

Une femme geek qui sait
par­ler dot­clear en seconde lan­gue
et qui me ferait le thème rêvé pour mon blog.

Une femme qui sait
cui­si­ner les plats et les des­serts que j’aime,
qui me fasse aussi d’autres pro­po­si­tions
qui ne me fasse pas la tête
si par le plus malen­con­treux des hasards
je n’appré­cie pas.

Une femme qui sait
accep­ter le peu d’acti­vité que j’ai.
Soit ne rien faire, ou pas grand-chose,
mar­cher et faire des pho­tos, sans elle,
pas­ser des heu­res devant mon micro.

Une femme qui sait
accep­ter mes peurs, mes angois­ses,
sans qu’elle dise ” mais ça ne sert à rien d’angois­ser”.

Une femme qui sait
s’accom­mo­der de mes con­tra­dic­tions
et de mes para­doxes, sans les poin­ter du doigt
car elle en a elle aussi.

Une femme qui sait…

Commentaires

1. Le mercredi 24 février 2010, 13:13 par imposture

et qui ne fait pas d’aller­gie aux poils de chat, j’ima­gine. bon, je vais voir ce que je peux faire. mais tu ne crois pas que ce serait plus facile de cons­truire un pont sur la seine dans le sens de la lon­gueur?

2. Le mercredi 24 février 2010, 20:16 par Cunégonde

Pour­quoi donc, seule la pre­mière pieuse recher­che est dif­fi­cile à trou­ver, non?

3. Le jeudi 25 février 2010, 04:43 par mirovinben

C’est la même femme qui doit répon­dre à tous tes cri­tè­res ou tu es ok pour un girl’s band ?

4. Le jeudi 25 février 2010, 06:46 par Cunégonde

Une seule!!!

5. Le jeudi 25 février 2010, 13:13 par Yo

> Pour­­quoi donc, seule la pre­­mière pieuse recher­­che est dif­­fi­­cile à trou­­ver, non?
Mais pour­quoi pieuse ???! Par défai­tiste et auto­dé­ri­sion ? C’est un peu se tirer une balle dans le pied que de vou­loir cou­rir après une telle recher­che : si la recher­che est comme le vœux, elle ne “ris­que” pas d’abou­tir… encore moins qu’un pont sur la Seine dans…
Ou peut-être est-ce un para­doxe mêlé d’angoisse et de con­tra­dic­tion ?

6. Le jeudi 25 février 2010, 13:55 par Cunégonde

Tu sais que je ne cours pas!
Dans ta der­nière ques­tion il sem­ble y avoir tou­tes les répon­ses.

7. Le samedi 27 février 2010, 19:53 par ensablée

impos­ture, veux-tu tra­duire ça, stp?
- Acho que te posso aju­dar, Cuné­gonde! Sobrou-me areia, ferro, cimento, tijo­los… O quê?! Não pre­fe­res fazer a ponte suge­rida pela impos­ture?!

8. Le samedi 27 février 2010, 21:43 par Cunégonde

Non, je ne pré­fère pas le pont sug­géré par impos­ture.

9. Le lundi 1 mars 2010, 10:38 par ensablée

je m’en dou­tais…
de toute façon, avec la mani­pu­la­tion géné­thi­que, ça va vite…
:-)
la per­fec­tion, ça n’éxiste pas: ça se cons­truit un petit peu, cha­que jour…

10. Le lundi 1 mars 2010, 15:19 par Cunégonde

> Ensa­blée, c’est pour cela que je sais déjà qu’il faut que je vive jusqu’à 100 ans!:-]]

11. Le vendredi 19 mars 2010, 23:32 par telle

c’est bon de te lire. De te retrou­ver.

12. Le samedi 20 mars 2010, 07:12 par Cunégonde

J’appré­cie ta visite. Le man­que généré par l’arrêt de ton blog est grand.

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : https://www.banalitescunegonde.fr/trackback/124

Fil des commentaires de ce billet

Articles consultés récemment

Écoute

Je n’écoute pas assez les autres.