Soirée

Expo Kenna, encore une fois.
Des détails qui étaient passés inaperçus.

Traversée du jardin des Tuileries la nuit,
arrivée à la Concorde,
notre nacelle nous attendait.

Paris de haut,
des lumières jaunes, rouges, vertes.
Une autre dimension, d'autres perspectives.

Rue st Anne, un restaurant japonais,
un menu avec du poulet,
pour me remettre de mes émotions.

Mes pieds ne vont pas toujours
dans la direction que j'ai choisi.
Détour, retour à la maison,
ravie.

Commentaires

1. Le samedi 16 janvier 2010, 15:05 par imposture

j’ai fais mon devoir à la mai­son, d’où cette ques­tion: le resto japo­nais, c’est pour mieux con­tex­tua­li­ser l’expo? ;-) et les émo­tions vien­nent de la nacelle, de l’expo ou de la com­pa­gnie?

2. Le samedi 16 janvier 2010, 15:20 par Cunégonde

Impos­ture» oui, oui/non,non-oui/oui-non!!

3. Le lundi 18 janvier 2010, 11:59 par imposture

:-)))))))))

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : https://www.banalitescunegonde.fr/trackback/133

Fil des commentaires de ce billet

Articles consultés récemment

Détail dans le bus. 13

Si vous cliquez sur la photo, elle s’agrandit.

De l'eau

Du robinet pour moi, Volvic pour l’aquarium.

Détail dans le bus. 10

Si vous cliquez sur la photo, elle s’agrandit.

Herbe

Dimanche j’étais au parc André Citoën. À côté de nous, il y avait un monsieur qui fumait une cigarette roulée. Passent des policiers, en vélo. Ils ont vu qu’il fumait une roulée. Ils se sont arretés, ils ont demandé s’il fumait de l’herbe. Ce à quoi ce monsieur a répondu non. Ils ont demandé à vérifier le paquet de tabac. Il a obtempéré pour avoir la paix.

Mon sommeil se barre

C’est quand j’en aurai le plus besoin qu’il s’enfuit, et laisse place aux insomnies.