Brève de coiffeuse sous pandémie

“Comme ça vous aurez
les cheveux courts si
on reconfine”.

Brève de ma voisine

” C’est comme dans les magasins
chez toi, le gel est à l’entrée”.

Brève de fille chez le coiffeur

“Vous donnez de la cohérence au volume.”

Brève de non geek

” Comment je sais si
j’ai un compte Google ou pas ?”

Brève d'un américain à Paris

“Je suis un réfugié politique,
ici.”

Brève de promeuse avec enfants à Pigalle

“Ici, c’est plutôt un quartier,
pour adultes”.

Brève de chomeur

“Je suis un pôle-employé”

Brève de vieux dans l'ascenseur

“L’année prochaine, j’ai
trente et un ans.
Je passe dans le camp
des anciens.”

Brève d'un enfant qui lit sur la porte de l'avion exit

“Maman : y a marqué exité !”

Brève de désorientée

“On est à droite du centre.
On va à gauche.”
Et elle ne parlait pas se politique.

Brève d'une personne sûre d'elle

“Je me suis demandée profondément,
je me suis questionnée intérieurement,
je me suis interrogée moi même.”

Brève de quelqu'un qui s'aime

Je m’auto-kiffe.

Brèbe d'un sexiste

” Elle est folle ou quoi ?
Elle a la ménaupose ? “

Brève d'un payeur devant une caisse

Il sort sa carte bleue,
verte au demeurant.
Demande à la caissière :
“on peut payer par télépathie.”

La réponse fut :
“c’est sur le côté.”

Brève de feinéante

Tous ces gens qui courent
ça me fatigue.

Brèves de cycliste de gauche mouillé

C’est un sarko-temps.

Brève de Ptit neveu

T’as un doudou, toi ?
Non
T’as que des chats !

Brève de dames agées

Les années passent trop vite
maintenant.

Bréve de fillette à la piscine

Mais les adultes, ça prend
plus de place que les enfants !

Brève de désordonnée

“Regarde pas le bordel
je range.”

- page 1 de 4

Articles consultés récemment

Ce matin

J’ai obvié au réveil très matinal de Fil, et au changement d’heure. J’ai aussi obvié à un cauchemar. Dans le futur appartement que j’espère avoir, il n’y avait pas de prise téléphonique, et pas d’internet, ce manque était insupportable. Ma participation aux Obsolètes à prise rapide

Dimanche 120

Si vous voulez savoir qui a écrit ce poème cliquez sur l’image.

Billet à la Mirovinben

Ça pousse. Ptit clin d’œil.