Mot-clé - colère

Fil des billets - Fil des commentaires

#Iwak 17

Rage depuis ce matin
quand j’ai lu.
Je ne peux pas dire que
j’y pense à chaque instant
mais régulièrement.
Si on a le droit de dire
ce que l’on veut sur les religions.
Je n’ose pas imaginer ce que vivent
les proches de Samuel Paty.

Jour 43 du déconfinement

Si ce virus est si dangereux
qu’il tue et qu’il plombe l’économie
pourquoi les masques,
qui sont une des armes,
pour le combattre ne nous sont pas donnés
en nombres sufisant
pour que l’on soit sûr de les porter
dans tous les espaces publics ?
5€ des masques quand on sait
qu’il en fait au minimum 3 par jour,
et par personne.
En plus, ils s’usent assez rapidement.
Je ne comprends pas.
Je ne veux pas comprendre.

Hier j’avais fait 12963 pas,
aujourd’hui, 16205.

Jour 35 du déconfinement

Sur la place Pigalle, des sdf,
plus que d’habitude.
Ils ont faim, plus que d’habitude.
Chez Emmaüs, la file est plus longue
que d’habitude.
Mon aide est plus importante que
d’habitude, mais une goutte d’eau
face à la crise à peine naissante.

Mes nouveaux masques sont mieux.
J’ai toujours du mal à respirer avec.
Ça me stresse.

Pour rentrer, j’ai décidé d’aller prendre
le métro à Opéra.
Photographier ce vide
ou presque.

J’ai fait 13084 pas.

Coup de gueule du pourboire et de la livraison.

Je relis ici ou là “on donne des gros pourboires aux livreurs”.
Vous les estimez à quoi vos gros pourboires ?
Comment ?
Aux montants de vos courses ?
Aux risques encourus par le livreur qui va venir chez vous ?
À votre peur de sortir ?
À la valeur que vous donnez à votre vie ?
À vos revevus ?
À ce que contient vos courses ?
Est-ce que ça vous donne bonne conscience de donner un “gros” pourboire ?
Car si vous mettez le livreur en danger
il risque ne pas l’apprécier
longtemps son pourboire !
Si vos courses sont essentielles
les livreurs font leur job.
Il faut juste savoir
s’ils ont toutes conditions nécessaires
pour le faire en toute sécurité.
Sinon il faut dénoncer ce que vous avez constaté,
même avec vos maigres moyens,
vos blogs, vos réseaux sociaux.
Les choses bougeront,
pas vite mais elles bougeront.
Il faut savoir si
vous vous respectez les gestes barrières.
Nos comportements peuvent être dangereux.
Nos gestes peuvent transmettre le virus.

104

Si vous cliquez sur les photos, elles s’agrandissent.

Feminicide.jpg

Féminicides

Affichage dans le quartier de Pigalle.

Feminicidea_p.jpg



Feminicideb_p.jpg


Si vous cliquez sur les photos, elles s’agrandissent.

Suicide

J’ai parlé du suicide.
Et je me suis aperçue que
beaucoup avait connu cette situation.
Il y a 7 ans,
je l’avais mieux digéré.
C’est dur d’accepter que
c’est sa décision.

Plus jamais

Hier soir, sa sœur m’apprenait que
plus jamais je ne le reverrai.
Je revois son visage,
dans la maison de leur enfance.

Vol

Samedi, je me suis fait voler
mon smartphone.
Ce qui m’embête le plus
n’est pas le smartphone en lui-même,
malgré le prix important,
mais tout ce que j’avais sur ma micro sd.
Et le fait de me dire que
quelqu’un peut détenir
des infos sur moi.

Rappel

L’insuffisance rénale d’Épi
me rappelle
cruellement qu’un jour,
elle va mourir.

Tant de violence ◇2

J’écoutais le discours d’Aissa Doumara Ngatansou
quand elle a reçu le prix Simone Veil.
Cette histoire qu’elle raconte sur cette jeune femme
qui a vu son fils égorgé,
ainsi que son mari.
Le sang de ce dernier a été recueilli dans un récipient,
et on l’a forcé à le boire.
En pleurant, je me suis demandée
dans quel monde nous vivons.
Comment agir contre une telle violence ?

Tant de violence

Je viens d’entendre que
Julie Douib était le trentième féminicide
depuis le début de l’année.
Nous ne sommes que le
10 mars !

J'ai du mal

À accepter qu’une amie puisse
me dire qu’elle ne veut plus vivre.
Je le comprends.
Elle s’ouffre sans arrêt.
Elle n’a plus d’autonomie.
Mais l’accepter,
c’est autre chose.

Est-ce que je suis sûre d'être meilleure

En écoutant la radio,
ce matin, j’ai appris que
des personnes avaient filmé
un jeune homme agonisant
plutôt que lui prêter assistance.
Ma première réaction a été de me dire
on en est là !
La seconde a été de me demander
ce que j’aurai pu faire.
Bien sûr assise dans mon canapé,
j’aurai au moins appelé les secours.
Ça, je sais faire.
Mais dans le feu de la situation,
rien ne peux me dire
ce que j’aurai vraiment fait.

5€

Même si 5€ ne représente qu’un paquet de clopes, pour certains !
je ne comprends pas qu’une personne
puisse se permettre de me dire ce que
je dois en faire !
Ces 5€, je décide seule d’en faire
ce que je veux.
Je ne suis pas sous tutelle,
et quand bien même !
5€, pour moi,
c’est un repas à la cantine !
Cela signifie donc qu’en suprimant une aide de 5€
on peut, donc, aussi
supprimer un repas !

Juste un goût

Je supporte pas un mec qui
croit que ses goûts sont des diktats.

Moi homme blanc dominant doit être
un principe pour certains !

Très dur

De garder de l’amitié
pour une personne quand
au plus profond de soi,
on sent qu’il est coupable.

Moral

Maux râles

Trump

Est-ce que cela signifie que
je risque être, encore obligée de
voter à droite pour que l’extrême droite
ne passe pas aux prochaines élections ?

Hommage national

http://www.gouvernement.fr/partagez-hommage-national

Non, je ne mettrai pas de drapeau à ma fenêtre,
pas parce que je n’en ai pas.
Rendre cet hommage pour moi,
est un acte empli de pudeur;
un acte de respect envers
les personnes tuées le 13 novembre;
un acte de recueillement.

Cela n’a rien à voir avec ma fierté
d’être française.
Mettre un drapeau à la fenêtre,
comme on affiche un poster,
comme on le montre dans les stades,
quand la France gagne,
n’a pas de sens pour moi.
Je rendrai l’hommage le plus respectueux
et le plus humble possible,
sans selfie, sans publication sur les réseaux sociaux.

- page 1 de 5

Articles consultés récemment

A mon âge

Oui, je suis à un âge où je dois tout marquer, sous peine d’oublier.

Exhumation

Je viens de trouver une énorme bouteille de shampoing, 1,5L. Il n’en reste que la moitié. Dessus une date : 22/05/201. Je n’arrive pas à voir si c’est un 4 ou un 6. En tous les cas, si j’ai une allergie. Je saurai d’où ça vient.

Pas aujourd'hui

Aujourd’hui, je ne serai pas dans le monde interlope dans lequel je travaille. Ma participation aux Obsolètes à prise rapide

Je suis une exploiteuse

D’habitude quand j’ai trop de crevettes, pour éviter la surpopulation, je les donne. Là, je les ai vendues. D’où cette sensation de les exploiter. J’en ai vendu 40, J’en rachète 10. Je fais ça aussi tous les ans, pour qu’elles restent bien rouge et en forme.

Unesco_p.jpg

Visite

Si vous cliquez sur la photo, elle s’agrandit.