Dyptique 1

_MG_3744_u.jpg, oct. 2020
Assise à une terrasse,
buvant un café ;
que peut-on boire d’autre,
dans un café à Lisbonne,
à 10h du matin ?
J’avais remarqué sa tête burinée
par le soleil et le vent.
Il me faisait pensé à un berger
descendu de sa montagne.
Cela ne pouvait pas être le cas, ici.
Venait-il d’un vignoble, d’ici ou d’ailleurs ?
Je ne le saurai jamais.
Mon café terminé,
je me suis levée,
je suis allée payer au comptoir.
Puis je me suis perdue,
dans cette adorable ville.


https://open-time.net/post/2020/10/03/Dyptique-de-l-Auberge-1
Le jeu de Franck Paul

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : https://www.banalitescunegonde.fr/trackback/2738

Fil des commentaires de ce billet

Articles consultés récemment

Qui

Va éteindre ses lumières, ce soir ?

Un bon début

Il y a environ 10 ans, j’ai acheté un coupe-griffes. Je viens de couper une griffe à Fil.

Le Deuxième sexe

Une jeune fille lit Le Deuxième Sexe. Ne l’ayant jamais lu, je me demande si maintenant ce n’est pas dépassé.

Inédit

J’entends ce mot et d’autres horribles depuis ce matin. Mes parents, grands-parents ont vécu des choses horribles. Là, depuis 2 ans, ça craint, ça s’aggrave.

Ma table basse

Si vous cliquez sur la photo, elle s’agrandit. Je l’ai faite toute seule ma table basse avec deux palettes. Bon la ponceuse a rendu l’âme avant que tout soit poncé. Alors j’ai lavé que ce qui n’avait pas rencontré le papier de verre. Une fois sèches, je leur ai appliqué une cire pour bois brut. C’était bien le cas. J’ai fixé cinq roues dont deux avec des freins. J’ai collé les deux palettes ensemble.