Chaussettes

Je suis devenue dingue
de cette marque : josette-tic.
Quand on sait que j’ai une petite
cinquantaine de paire que
je choisis avec minutie.
C’est dire si j’aime leur qualité,
et leur petite loufoquerie.
Rien que le nom des chaussettes
est craquant.

Commentaires

1. Le vendredi 17 juillet 2020, 22:04 par Pablo

J’ai regardé un peu leur site, elles sont très jolies ! Tu utilises aussi l’option « Je crée ma josette » ? Et les selfies ? tu postes pas de selfies avec je ne sais plus quel hashtag ??

2. Le samedi 18 juillet 2020, 05:48 par mirovinben

Heu, Josette étant le prénom de ma première belle-mère, que j’appréciais beaucoup… heu… comment dire… j’ose tiquer.

Sinon, le site est sympa et les chaussettes très chouettes.

3. Le samedi 18 juillet 2020, 07:02 par Cunegonde

Je n’ai pas encore créer ma josette, ni laisser un selfie.

4. Le samedi 18 juillet 2020, 09:04 par Franck

Han mais elles sont uber-cool ces chaussettes !

Je vais faire des courses \o/

5. Le samedi 18 juillet 2020, 13:43 par Obni

Très sympa ! Je note l’url

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://www.banalitescunegonde.fr/trackback/2693

Fil des commentaires de ce billet

Articles consultés récemment

Jour 17 du déconfinement

La journée a commencé très, trop tôt 5h. Un sms avait fini d achever ma nuit. Elle avait des symptômes. 12h30, c’est bien ça, 2 semaines d’arrêt. En espérant qu’elle n’ait pas une forme sévère. Plus la crise avance, plus j’angoisse car il y a de plus en plus de personnes que je connais, de proches qui l’ont. Je me sens démunie et impuissante. La journée a été compliquée. En allant prendre le métro, j’ai vu une enfant et sa mère avec chacune un masque rose. Ça m’a achevé. J’ai fait 16519 pas et monté une centaine de marches.

Jour 22 du confinement

Ce matin, je suis allée dans un magasin bio à côté de chez moi, plus d’œufs. En sortant, une femme à dit à son mari de se reculer car je n’avais pas de masque. Je ne saurai dire ce que cela m’a fait d’être capable de faire peur à quelqu’un, en plus je fais très attention aux distances. C’est la seule chose qui me rassure avec le lavage des mains. Cet après-midi, j’ai appris que la semaine prochaine, nous serons essentiels tous les jours. Je serai donc déconfinée du lundi au vendredi. Ça m’a énervée. Je suis ressortie m’acheter de la glace à la pistache, le magasin est à côté. Je fais attention à me passer les mains, au gel dès que je suis sur le trottoir, en rentrant et en sortant du magasin. Dès que je rentre chez moi, aussi. Je sais c’est très con d’être ressortie, surtout pour de la glace. À ce moment là, elle était essentielle. Il me semble que je rencontre plus de risques à prendre le métro deux fois par jour; et à être au contact du public. Je n’ai fait que 3460 pas et monté 66 marches.

Gateau_p.jpg

Gateau

Si vous cliquez sur la photo, elle s’agrandit. Gérer du SAV peut s’avérer gourmand, et être une belle rencontre.

Feminicidea_p.jpg

Féminicides

Affichage dans le quartier de Pigalle. Si vous cliquez sur les photos, elles s’agrandissent.

Nuit de la solidarité

J’ai dû me désinscrire, à cause d’un emploi du temps trop chargé.