Détails du samedi soir

Ce matin, en rentrant du boulot,
j’ai remis à distance un resquilleur,
dans le métro, du coup,
il est resté de l’autre côté du portique.

Je crois que je préfère écrire
mes billets le soir plutôt que le matin.
Et vous, vous préférez quand ?

Épi va bien, et Fil est toujours peste.

J’ai aimé lire Anthom,
je ne suis pas la seule.

Commentaires

1. Le dimanche 24 mai 2020, 05:38 par mirovinben

Je préfère le matin. Tôt.

2. Le dimanche 24 mai 2020, 11:00 par Franck

En général, c’est le matin et je crois même que depuis huit ans que je blogue tous les jours, les fois où j’ai publié l’après-midi doivent se compter sur les doigts d’une main !

3. Le dimanche 24 mai 2020, 13:23 par virevolte

Moi, c’est quand j’ai le temps et forcément après une balade alors parfois c’est le matin mais souvent le soir après le boulot. Durant le confinement, plus de règles, c’était quand j’en avais envie, c’était bien de ne pas avoir de contraintes ni d’horaires !
Contente pour Epi ! ;)

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://www.banalitescunegonde.fr/trackback/2658

Fil des commentaires de ce billet

Articles consultés récemment

Bouton off

J’ai repris le travail hier, après 17 jours de congés. Mes insomnies ont recommencé dés la première nuit. J’ai sommeil. Je me couche et là, je commence à penser à tout ce que j’ai à faire, ou à penser que je n’arriverai pas à relever le défi que j’ai accepté. Il faudrait que j’arrive à ne plus cogiter quand je devrais m’endormir. Plus facile à dire qu’à faire.

Poisson_p.jpg

Des poissons dans la Seine

Si vous cliquez sur la photo, elle s’agrandit.

Question inquiètante

T'as pas de micro-onde? Cette question revient à tel point que je me demande comment je fais pour vivre sans!

Les clous en cuivre de la place du Tertre

Quelqu'un sait-il pourquoi tout autour de cette place il y a des clous en cuivre numérotés?

Vol

Samedi, je me suis fait voler mon smartphone. Ce qui m’embête le plus n’est pas le smartphone en lui-même, malgré le prix important, mais tout ce que j’avais sur ma micro sd. Et le fait de me dire que quelqu’un peut détenir des infos sur moi.