Toulouse☆5

Si vous cliquez sur la photo, elle s’agrandit.

Toulouse5_p.jpg

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://www.banalitescunegonde.fr/trackback/2510

Fil des commentaires de ce billet

Articles consultés récemment

Jour 48 du confinement

Ce matin, je suis allée marcher, avant 10h et à moins d’un kilomètre de chez moi. Je m’étais préparée un parcours. Je me perds trop souvent. J’ai remarqué des choses auxquelles je n’avais jamais fait attention. Je vais finir par bien connaitre mon quartier. J’ai fait 9234 pas. J’ai oublié de le publier ! C’était donc hier dimanche 3 mai 2020

Jour 53 du confinement

Vu le déconfinement que l’on va avoir, je ne vois pas trop ce que ça va changer, à part dans le métro. Ma nièce est ravie. Lundi, elle va voir ma sœur. Petit Neveu va voir ses grands parents. J’ai réservé pour Chartres, du 5 au 7 juin. Je ne suis pas sûre qu’après le 2 juin, on puisse aller partout en France. J’attends que les vols et hôtels pour le Japon me soient remboursés, ou que j’obtienne des bons. J’irai l’année prochaine. J’ai fait 7108 pas.

Rêve

Je me retrouvais dans le métro avec trois gauchistes inconnus, et nous nous prîmes à rêver d’un second sans Marine. Cela m’a fait un bien fou.

Fête des voisins

Nous étions une cinquantaine. C’était bon enfant. J’avais amené ce que j’étais capable de cuisiner, à savoir des canettes de coca et des abricots. Un jeune enfant vient vers moi. Il me tend les bras, je le prends, son comportement m’intriguait. Il est handicapé Plusieurs fois, il est venu vers moi. Je me suis fait un copain. Son père était content qu’il aille vers quelqu’un. Les autres enfants ne jouaient pas avec lui. Monde cruel de l’enfance.

Je ne les amène pas avec moi

Pour une fois, j’ai choisi de ne pas prendre mes bestioles avec moi pour les vacances. L’aller se passait mal, Épi vomissait, et Fil faisait pipi. Là, une voisine va s’en occuper pour 15 jours.