Tant de violence ◇2

J’écoutais le discours d’Aissa Doumara Ngatansou
quand elle a reçu le prix Simone Veil.
Cette histoire qu’elle raconte sur cette jeune femme
qui a vu son fils égorgé,
ainsi que son mari.
Le sang de ce dernier a été recueilli dans un récipient,
et on l’a forcé à le boire.
En pleurant, je me suis demandée
dans quel monde nous vivons.
Comment agir contre une telle violence ?

Partage

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://www.banalitescunegonde.fr/trackback/2386

Fil des commentaires de ce billet

Articles consultés récemment

Chat_p.jpg

Dimanche 78

Si vous cliquez sur la photo, elle s’agrandit. J’ai 2 bestioles comme ça, Zic et Zac, là, c’est Zic. Toues ces bestioles sont chez moi, depuis hier. La photo est prise avec mon smartphone.

Brève d'un américain à Paris

“Je suis un réfugié politique, ici.”

Y a aussi

Des musées ouverts le dimanche. Ha! Mais ça doit être moins bien que les magasins !

Nombre de stations de métro

Ma nièce:" y a combien, de lignes de métro?" Moi: 14 Ma nièce: "Ha?! Y a 24 arrêts par ligne??" Moi: heu, je ne sais pas. Alors, dit-elle, après avoir sorti son portable, pour calculer, " en moyenne, il y a 336 arrêts".

Rêve

Je me retrouvais dans le métro avec trois gauchistes inconnus, et nous nous prîmes à rêver d’un second sans Marine. Cela m’a fait un bien fou.