Ça sert aussi à ça

Je regardais d’anciennes photos,
de gens de mon village,
ma sœur m’a téléohoné à ce moment-là.
Je lui ai expliqué ce que je faisais.
Je lui ai dit que je regardais des photos
de telle et telle personnes.
Et on s’est demandé
quand est morte une de ces deux personnes.
On ne savait plus.
Je lui ai dit qu’
elle avait plus qu’à aller voir
le caveau.

Partage

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://www.banalitescunegonde.fr/trackback/2355

Fil des commentaires de ce billet

Articles consultés récemment

Interrogations autour de la mort et la peur de celle-ci

Ma sœur s’est fait opérer d’un cancer. J’ai réalisé qu’elle pouvait mourir. Qu’est-ce qui peut me faire peur à ce point ? Je sais que tout vivant est voué à mourir. La mort d’un proche me renvoie à la douleur du deuil. Est-ce que c’est la peur de ressentir à nouveau une telle douleur qui m’effraie ? La peur de perdre ma sœur? Je suis à un âge où la mort risque d’être présente de plus en plus. Quand ma mère est morte, j’ai compris que la mort faisait partie de la vie. Pourquoi ne pas l’accepter, alors ? À chaque mort qui me touche, une infime partie de moi meurt. Est-ce que c’est qui cela qui me fait peur ? …

Lapsus non révélateur d'enfant voyant

« C’est écrit en braillard. »

Pas la seule

Je ne suis pas la seule, à ne pas être en vacances. Le métro est bondé à 9h07.

Sanfrancisco6_p.jpg

San Francisco $6

Si vous cliquez sur les photos, elles s’agrandissent.

Repas sous haute surveillance

Ma boîte a une convention avec les cantines de la mairie de Paris. À midi, je suis allée à celle à coté du bureau. J’attrape un plateau. Je tourne la tête à gauche. Je vois un militaire armé. Je ne suis pas capable de décrire ce que je ressentais, mise à part une gêne de déjeuner avec des militaires armés.