Parcours Vernon Subutex

La butte Bergeyre,
parc des Buttes Chaumont,
Rosa Bonheur.

Partage

Commentaires

1. Le lundi 26 février 2018, 13:33 par Minouchette

Tout ça à pied ?!
Mais quelle sportive cette Isa !

2. Le mardi 27 février 2018, 07:28 par Cunégonde

Tu t’en es rendu compte !

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://www.banalitescunegonde.fr/trackback/2243

Fil des commentaires de ce billet

Articles consultés récemment

L

mes QRcodes

mon blog mon twitter J’ai trouvé cela trop amusant.

Ce n'est pas tout d'être mon père

C’est le drame que nous avons vécu mon père et moi. Ma participation aux chansons à prise rapide Ce mois-ci Anne Sylvestre

Manqués

Le premier but, j’étais dans la rue. J’ai entendu hurler, j’ai compris. Le second but, j’étais dans le métro, j’ai rien su.

Enterrement

Je suis dans mon village. Samedi, j’assisterai à un enterrement. Nous avons parlé de ce que nous souhaitons à nos enterrements respectifs avec ma sœur.

Ha ces livreurs !

Je commande sur le net, tout ce qu'il me faut pour mes bestioles. Un jour, ne voyant pas un colis arriver, je contacte mon fournisseur. Il m'a fait à nouveau livrer le colis. Ne me trouvant pas à la maison, le livreur m'avait laissé un message sur mon répondeur. Il m'indiquait qu'il avait laissé le paquet chez la personne qui habitait en face de la porte de l'ascenseur. Dans mon immeuble, il n'y a pas d'ascenseur. Je me commande une clé USB. Je devais la recevoir mardi matin. Vers 10h30, le téléphone sonne. La société de livraison voulait le code de ma porte d'immeuble, le livreur n'avait pas pu entrer à cause de cela. Il n'y a pas de code pour entrer dans mon immeuble. J'explique tout ça à la charmante personne au bout du fil. Je lui demande si je peux être livrée mercredi matin, qu'il suffisait de sonne à mon interphone. Hier matin, pas de livreur ! J'avais encore un message pour savoir quel était mon code porte.