Renconte fortuite avec une lectrice de Vernon Subutex

Moi : “vous aimez Vernon?”,
je lui montre le bouquin qui
dépasse de son sac.
Elle : “j’adore !”

Partage

Commentaires

1. Le vendredi 1 septembre 2017, 09:48 par Minouchette

Ben moi , bof ….
Despentes a la verbe , sans conteste !
Elle a ses combats , ses révoltes et des bonnes bonnes critiques .
Je dois être la seule qui n’ai pas apprécié. Je me sens ovni …
Le vie de Vernon n’est pas assez trépidante , l’ambiance est lourde et ça patine , ça patine. J’ai attendu , j’ai persévéré mais rien …

2. Le vendredi 1 septembre 2017, 17:57 par Cunégonde

T’es un cas désespéré.

3. Le lundi 18 septembre 2017, 14:41 par C&C

Je ne trouve pas que ça patine, c’est le genre, le genre portraits sociaux, non? Balzac du XXIème ;-)

4. Le dimanche 24 septembre 2017, 17:13 par Cunégonde

Chut, Minouchette ne comprend pas Despentes.

5. Le dimanche 24 septembre 2017, 17:13 par Cunégonde

Chut, Minouchette ne comprend pas Despentes.

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://www.banalitescunegonde.fr/trackback/2191

Fil des commentaires de ce billet

Articles consultés récemment

Escalier_p.jpg

San Francisco $9

Si vous cliquez sur les photos, elles s’agrandissent.

Ciel_p.jpg

Passerelle vers le ciel

Si vous cliquez sur la photo, elle s’agrandit.

Appart #1

Si vous cliquez sur les photos, elles s’agrandissent.

Marie_p.jpg

Courage

Je ne suis pas sûre d’avoir le courage de taper la causette avec un·e sdf pour qu’elle·il se sente moins seul·e. Si vous cliquez sur la photo, elle s’agrandit.

Deux places

Une seule personne se lève, dans le wagon, pourtant deux places se libèrent.