Renconte fortuite avec une lectrice de Vernon Subutex

Moi : “vous aimez Vernon?”,
je lui montre le bouquin qui
dépasse de son sac.
Elle : “j’adore !”

Partage

Commentaires

1. Le vendredi 1 septembre 2017, 09:48 par Minouchette

Ben moi , bof ….
Despentes a la verbe , sans conteste !
Elle a ses combats , ses révoltes et des bonnes bonnes critiques .
Je dois être la seule qui n’ai pas apprécié. Je me sens ovni …
Le vie de Vernon n’est pas assez trépidante , l’ambiance est lourde et ça patine , ça patine. J’ai attendu , j’ai persévéré mais rien …

2. Le vendredi 1 septembre 2017, 17:57 par Cunégonde

T’es un cas désespéré.

3. Le lundi 18 septembre 2017, 14:41 par C&C

Je ne trouve pas que ça patine, c’est le genre, le genre portraits sociaux, non? Balzac du XXIème ;-)

4. Le dimanche 24 septembre 2017, 17:13 par Cunégonde

Chut, Minouchette ne comprend pas Despentes.

5. Le dimanche 24 septembre 2017, 17:13 par Cunégonde

Chut, Minouchette ne comprend pas Despentes.

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://www.banalitescunegonde.fr/trackback/2191

Fil des commentaires de ce billet

Articles consultés récemment

Dimanche 59

Si vous cliquez sur la photo, elle s’agrandit.

Piscine⊙40

Piscine avec ma nièce et Ptit neveu, sans lunette, donc pas de tête sous l’eau. En jouant même dans le grand bain, Ptit neveu n’a pas peur.

Café

Invitée chez une amie, qui n’aime pas le café, j’ai été ramenée avec plaisir des années en arrière, en faisant du café avec un filtre.

Frou-frou

Un grand écart avec un frou-frou sur les fesses me laisse émerveillée. Je ne suis pas restée indifférente à la gymnastique avec un ballon

Série raffraichissante

Ce soir, regarder Orange is the new black, les pieds dans une bassine d’eau fraiche.