Dotclear, c'est un grand moment d'aventure !

J’écris mes billets,
pour la plupart sur mon smartphone
parce que je l’ai toujours sous la main.
Pour se faire, je dois trouver
une mini flèche rouge,
cliquer dessus pour qu’elle devienne grise, et
qu’elle me permette d’accéder un bloc
du contenu.
Depuis la 2.12,
cette flèche qui était à droite
est passée à gauche.
Mon habitude en fut déshabituée,
pourtant cette flèche ainsi placée,
plus en accord avec mes idées politiques !
Je me demande quand même si,
il existe une cause à effet.

J’écris un billet, et
je le programme.
le calendrier a du bleu et du rouge.
Encore une nouveauté.
Merci Franck pour ces changements qui
me rendent Dotclear vivant .

Partage

Commentaires

1. Le vendredi 4 août 2017, 08:31 par Franck

Tu peux même désactiver le plugin wideEdit (la petite flèche en question), de toute façon tous ces blocs passeront en dessous des boutons d’enregistrement sur ton smartphone.

Essaie, tu te feras ton idée !

Quoi qu’il en soit c’est bien cool que tu sois contente ;-)

2. Le vendredi 4 août 2017, 13:59 par Cunégonde

Trop bien, j’ai désactivé ça marche du feu de dieu ! J’ai tous les blocs.

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://www.banalitescunegonde.fr/trackback/2181

Fil des commentaires de ce billet

Articles consultés récemment

Sur une île déserte

Suite aux billets de Gilsoub, je me suis interrogée sur ce qui pourrait bien m'emmener sur une île déserte. Comme je ne trouvais pas quoi, à part mon Nikon (me serait-utile ?) et mes bestioles. Je me suis demandé pourquoi, oui, quelle(s) raison(s) pourrai(en)t me pousser à un tel acte. La fuite, pour le moment, rien, ni personne ne m'y forcent. Allez y faire du tourisme ? Quand on sait que je n'aime pas me baigner, que pour moi, la plage ne sert qu'à y ramasser des coquillages. Me retrouver enfermée, face à moi-même ? Dans des paysages qui pour certains doivent être paradisiaques, mais pas pour moi. Ce n'est pas un bon moteur pour moi. En plus sur cette île, il me faudra du confort, avec l'âge, les exigences pointent leur nez. Il me faudra de l'eau potable ( des canettes de Coc* zéro fraiches seraient trop luxueuses!) Il me faudra de la nourriture prête à cuire pas des animaux après lesquels je serais obligée de courir pour les abattre... Ni des fruits en haut d'arbres, je serai capable de me rompre le cou en allant les chercher! Pour finir, il faudra du ravitaillement pour mes bestioles. Elles ne chassent que les mouches, et les croquettes. Si, une dernière chose qui peut être pourrait m'inciter à immigrer, momentanément, sur un territoire encerclé d'eau, et vide d'êtres humains, une connexion ADSL pour que je ne me sente pas seule au monde.

Se présenter

J’essaie de changer de travail tout en restant dans la même boîte. J’ai loupé un poste car je n’ai pas le permis. J’étais quand même contente de ma prestation parce que se présenter n’est pas une chose aisée.

Où est l'eau que j'ai utilisé ?

je reçois une lettre de mon bailleur. Une société spécialisée a relevé tous les compteurs d’eau de l’immeuble. Ma consommation d’eau est nulle. Les acomptes que j’ai déjà versés vont mettre remboursés.

Vélib

Vélib est vraiment le destrier des temps modernes. Au moins une personne le croit, celle que j’ai vu passer, hier matin, habillée en cavalière, et pédalant farouchement.

Explication masculine

J’attendais dans la salle d’attente, d’un dermatologue. Nous étions trois femmes. Un jeune entre, il regarde partout. Il ne pose aucune question. Il s’en va. Il revient accompagné d’un homme. Ce dernier lui explique ce qu’il devait faire de sa feuille de RDV.