Dotclear, c'est un grand moment d'aventure !

J’écris mes billets,
pour la plupart sur mon smartphone
parce que je l’ai toujours sous la main.
Pour se faire, je dois trouver
une mini flèche rouge,
cliquer dessus pour qu’elle devienne grise, et
qu’elle me permette d’accéder un bloc
du contenu.
Depuis la 2.12,
cette flèche qui était à droite
est passée à gauche.
Mon habitude en fut déshabituée,
pourtant cette flèche ainsi placée,
plus en accord avec mes idées politiques !
Je me demande quand même si,
il existe une cause à effet.

J’écris un billet, et
je le programme.
le calendrier a du bleu et du rouge.
Encore une nouveauté.
Merci Franck pour ces changements qui
me rendent Dotclear vivant .

Partage

Commentaires

1. Le vendredi 4 août 2017, 08:31 par Franck

Tu peux même désactiver le plugin wideEdit (la petite flèche en question), de toute façon tous ces blocs passeront en dessous des boutons d’enregistrement sur ton smartphone.

Essaie, tu te feras ton idée !

Quoi qu’il en soit c’est bien cool que tu sois contente ;-)

2. Le vendredi 4 août 2017, 13:59 par Cunégonde

Trop bien, j’ai désactivé ça marche du feu de dieu ! J’ai tous les blocs.

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://www.banalitescunegonde.fr/trackback/2181

Fil des commentaires de ce billet

Articles consultés récemment

Modification de mon habitat

J’ai un mur de 3m50 de long, et 2m48 de haut. Pour le moment, il y a la bibliothèque que j’avais dans mon studio. Je vais faire un mixte. Mi-rangement, mi-biblothèque, grâce aux multikaz. Portes rouges ou noires pour les rangements, rien pour la partie bouquin. Bien sûr, je ne ferai pas cela toute seule. Les couleurs des portes formeront un dessin géométrique longtemps réfléchi.

Moral

Maux râles

A la Tour effeil

Il faut savoir que je fais assez touriste, même dans mon village, j'arrive à passer pour une touriste pour les nouveaux habitants. A la Tour Eiffel, avec ma nièce, c'est moi que les vendeurs de trucs à touristes prennent pour La Touriste. Aucun s'est adressait à elle. Un par contre fut somptueux, il a eu un argument de vente choc: "moins cher que gratuit!!"

Cycliste mitigée

Hier vers midi, je suis allée récupérer mon beau destrier bleu. Je l’ai trouvé immense. Il faut que je m’habitue aussi au rétropédalage. Le pire est d’arriver à faire du vélo dans Paris sans avoir peur. Sur les pistes cyclables, j’adore cette fausse sensation de liberté.