Qu'est ce que

Ça veut dire quand
quelqu’un de son milieu professionnel
dit aurevoir en disant :
” à dans une autre vie” ?

Partage

Commentaires

1. Le mercredi 24 mai 2017, 09:03 par Minouchette

Je dirai une expression plus consistante et synonyme de “au revoir , à plus ” à moins que tu aies senti une fragilité psychologique chez ton collègue , et là, ça prend une autre dimension évidement

2. Le mercredi 24 mai 2017, 11:37 par Franck

Ma première réaction a été de trouver ça inquiétant !

Mais peut-être va-t-elle travailler ailleurs (changement de métier, mutation, …) ?

3. Le mercredi 24 mai 2017, 17:44 par mirovinben

C’est une phrase que j’ai entendu moult fois lors de pots de départ de collègues. A comprendre comme un “on se reverra peut-être mais pas ici”.

4. Le jeudi 25 mai 2017, 09:39 par Cunégonde

Franck et Minouchette, c’est marrant que cela vous inspire du négatif. Je pense que cela est positif.

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://www.banalitescunegonde.fr/trackback/2152

Fil des commentaires de ce billet

Articles consultés récemment

Train

Une viennoise au chocolat, chez Paul 2€15. Un train remplit d’anglais. Je rentre bien en Gironde.

Objet usuel

Un casque sur les oreilles, son sourire béat dure tout le temps du voyage. Il n'est pas le seul, quand ils n'ont pas un casque, ils ont des écouteurs. Comme ils sont en plein milieu d'une foule, ils se réfugient dans leur monde. Deux jeunes partagent, grâce à une prise multiple permettant deux casques, le même lecteur mp3. Ils communiquent par geste. C'est étrange de n'être entourée que par la banalité ambiante.

Votez pour le changement d'heure

https://questionnaire.assemblee-nationale.fr/785621?lang=fr

Ils vont rentrer dans ma pièce à vivre

Je me suis offert une grande télé : 49 pouces. Maintenant, j’ai l’impression que les personnages vont débarquer dans ma pièce à vivre.

Nuit de la solidarité

J’ai dû me désinscrire, à cause d’un emploi du temps trop chargé.