Andres Serrano

Hier, à 9h, je suis allée récupérer
un livre d’Andres Serrano.
J’ai été étonnée qu’à
l’heure du petit déjeuner
on me laisse entrer dans leur intimité,
et échanger des banalités.
Il me semble que c’était ni le lieu,
ni l’heure, ni l’auteur

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://www.banalitescunegonde.fr/trackback/2089

Fil des commentaires de ce billet

Articles consultés récemment

Les ptits détails

Les trois prochains billets sont des photos de détails de choses qui font que j’apprécie le Portugal. Cette liste n’est pas exhaustive.

Grande découverte cullimnaire

Oui, j’ai découvert les navets longs. Très facile à cuisiner, il faut les peler, les découper très fines rondelles. Au dernier moment, les arroser légèrement d’huile d’olive.

Qui ?

Le 24 mai, je devrais commencer à lire son dernier roman. Le 9 juin, je devrais la voir, en vrai.

Mains interrogatives

Se tenant par la main, Place Clichy, un couple de filles. Est-ce que dix, quinze ans en arrière, je l’aurais fait ?

Cigogne

Si vous cliquez sur la photo, elle s’agrandit.