Voter

Je ne sais toujours pas
si j’irai voter, ou pas.
Voter mais pour défendre quoi ?
Stopper le front national ?
C’est ça le but ?
Voter utile ?
C’est ça le but ?

Quelle est la différence entre la droite et
cette gauche qui n’en a que le nom,
mais qui est au pouvoir ?
Voter pour défendre
un programme qui n’existera
que le temps de la campagne ?
Pourquoi aucun politique me donne
envie d’aller voter ?

Partage

Commentaires

1. Le mercredi 2 décembre 2015, 10:00 par mirovinben

Je crains hélas de devoir voter contre plutôt que voter pour… Et ce ne sera pas la première fois.

2. Le mercredi 2 décembre 2015, 19:53 par charlottine

Comme Mirovinben, je suis maintenant contrainte de voter contre, et en région Paca…c’est vraiment indispensable de se déplacer et de voter.
Mais comme toi j’ai une piètre opinion de la majorité de nos hommes politiques qui sont des professionnels qui ne pensent qu’à leur élection, rien à voir avec un réel engagement pour nous représenter…

3. Le jeudi 10 décembre 2015, 08:09 par Anthom

Tu vas bien?

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://www.banalitescunegonde.fr/trackback/1893

Fil des commentaires de ce billet

Articles consultés récemment

Transmettre

Un message; des valeurs; quoi ?

vérité

La mienne ?

Interrogation Raptéenne

À côté de moi une personne regarde un film, sur sa tablette, dans une rame de la ligne 8, du métro. Je m’interroge sur le fait que cela me gêne. Je vois ce qu’il regarde. Je suis entrée, dans son monde, sans y être invitée.

Est-ce vrai ?

Suis-je une gaspilleuse parce que je prends 2 douches, par jour, en laissant couler l’eau, tout le temps ? L’accusation a été portée sans réplique possible.

Pénible

J’éprouve une certaine pénibilité à écrire qui se transforme en : pourquoi, pourqui et aquoibon. Mes ptites banalités intessent-elles encore ? J’en ai oublié d’écrire sur ma migraine d’épaule; sur mes futurs voyages à Cologne et à Stochkölm.