Irrésistible

Irrésistible, l’envie de dire aux politiques de fermer leurs gueules.
Je ne supporte plus d’entendre : « on aurait pu éviter ça, il aurait fallu faire ça ».
Qu’ est-ce qu’ils en savent ces matuvu-malotrus récupérateurs de voix ?
Ce que j’attends d’un politique, c’est qu’il aide à lancer des actions pour vivre dans un monde
avec les valeurs de la république, des valeurs de fraternité et de partage.
Ce que j’attends des politiques, c’est des débats constructifs pour créer une société
qui n’engendre pas des personnes qui se font sauter.
Ce que j’attends d’un politique, c’est d’être un leader.

Ce que j’aimerais être, c’est une personne qui sache vivre
dans une société qui donne suffisamment des sens à ces jeunes
pour qu’ils ne tombent pas dans le piège de faux gourous à l’odeur de mort.
Ce que j’aimerais être, c’est une personne qui puisse vivre dans un monde où
certains jeunes ne se retrouvent pas sur le chemin du terrorisme
où leurs seules issues sont des ceintures d’explosif.
J’aimerais être une personne capable de cela, mais je ne sais pas si j’en suis capable.

Partage

Commentaires

1. Le lundi 16 novembre 2015, 17:36 par Tomek

Je n’ai pas développé comme toi, mais je n’en pense pas moins. Même sentiment de vouloir faire quelque chose, quoi, comment, je ne sais pas.

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://www.banalitescunegonde.fr/trackback/1887

Fil des commentaires de ce billet

Articles consultés récemment

Anglais $2

Une coud pendant tout le cours. Où va se nicher l’écoute !!

Olhâo

Ce matin, petit port sympatique, joli marché, j’y ai acheté 2 sortes de kakis. Mes deux occupations principales, ici, Faire des photos, et ne rien faire.

Cadeaux, partage

2 cadeaux. Un déjeuner au restau : coquilles Saint Jacques, écrasé de panais

Flash■4

En face de moi, dans la rue arrive un homme. Il est vêtu d'une veste de costume gris foncé et d'un pull col roulé de la même couleur. Des bottes, en cuir noir sur des jambières de la même couleur. Une jupe en jean mi-cuisse vient finir de l'habiller.

En marche

Il y a des fois où la vie est facétieuse. Aujourd’hui, je reprends sur une jambe, la gauche ! Le nerf sciatique de l’autre la bloque un tantinet.