Un inconnu s'installe en face de moi

Il a fallu qu’il s’assoit
en face de moi.
Il pose son cartable parterre.
J’ai horreur de ça. Pire encore, il l’ouvre
son cartable. Il en sort
le bouquin d’un mec dont
je n’ai pes envie de faire de pub,
mais dont le nom commence par z.
Et je vous saurais gré de ne pas le citer.

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://www.banalitescunegonde.fr/trackback/1545

Fil des commentaires de ce billet

Articles consultés récemment

Faire florès

Je ne me souviens pas avoir fait florès une seule fois, dans ma vie. Cela ne la gache en rien.

La solution

C’est castoche. J’ai acheté du velcro auto-adhésif. J’en ai collé sur tout le tour de l’étagère de Fil, et sur les bords d’un torchon. Je lui ai remis ses couvertures. Depuis, elle ne va plus dans son étagère.

Piscine⊙2

Une révélation ! La nage sur le dos, Jamais j’avais fait cela. Et là, le maître-nageur me le proppse, je me mets sur le dos, et c’est parti, à mon rythme. Nous étions deux à cette leçon, Antoine aussi a des problèmes de respiration dans l’eau. Pour nous apprendre, nous avons plongé.

Trottoir

Si vous cliquez sur la photo, elle s’agrandit.

Hommage national

http://www.gouvernement.fr/partagez-hommage-national Non, je ne mettrai pas de drapeau à ma fenêtre, pas parce que je n’en ai pas. Rendre cet hommage pour moi, est un acte empli de pudeur; un acte de respect envers les personnes tuées le 13 novembre; un acte de recueillement. Cela n’a rien à voir avec ma fierté d’être française. Mettre un drapeau à la fenêtre, comme on affiche un poster, comme on le montre dans les stades, quand la France gagne, n’a pas de sens pour moi. Je rendrai l’hommage le plus respectueux et le plus humble possible, sans selfie, sans publication sur les réseaux sociaux.