Brève de désorienté

« Je ne mettais pas le Champ de Mars, là. »

J’étais ravie d’entendre un tel propos.
Je ne suis pas seule à ne pas mettre
les monuments au bon endroit.

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://www.banalitescunegonde.fr/trackback/1495

Fil des commentaires de ce billet

Articles consultés récemment

Déconfinement, jour 6 bis

J’ai marché 9km pour aller à la boulangerie Aki. J’ai pris un éclair au yuzu, et un doroyaki. Il paraît qu’il faut aussi gouter les doroyakis de chez Tomo. Je suis passée par la place de la Concorde, et la place Vendôme, je n’avais jamais vu autant de flics au mètre carré. Cet aprem, après une petite sieste, véto pour Epi. Elle m’a rassurée. Les résultats de la prise de sang sont bons. Le 3 juin, l’écho du cœur et là on saura si c’était une crise d’épilepsie ou un avc même si c’est rare chez un chat. Je suis allée m’acheter des fruits et des légumes. Je suis revenue avec des fraises et des abricots.

Detail7_p.jpg

Détail dans le bus. 7

Si vous cliquez sur la photo, elle s’agrandit.

Piscine⊙28

Non, on ne se noie pas facilement. Je me suis rendue, pour la première fois, à la piscine Édouard Pailleron. Quand j’ai vu le panneau : bassin sportif. Je me suis dit que : j’allais commencer par là. Des petits escaliers, avec des rampes en fer forgé mènent au bassin sportif. Des jeunes filles sont assises, et discutent sur les marches. J’emprunte ces marches, Je me mets à l’eau. Je n’ai pas pied. Je dois remonter, sortir la tête de l’eau. Respirer. Réaliser que je suis dans le grand bain. J’ai quitté le bassin sportif. Je suis restée dans le bassin ludique.

Piscine⊙43

En mars 2015, je m’étais achetée des lunettes de natation à ma vue. Je les avais payé 66€. Je viens d’en acheter à nouveau, elles n’étaient plus vraiment étanches. Je les ai payé 89€, presque 35% d’augmentation. J’ai regardé sur le net. Il y en a beaucoup pour les myopes, peu pour les hypermétropes. Et celles que j’avais vu été si mal notées que j’ai préféré les acheter chez un opticien.