Comment

Faire comprendre à
mes bestioles qu’elles ont
des griffes au bout des pattes ?

Partage

Commentaires

1. Le mardi 12 août 2014, 08:14 par mirovinben

Il n'y a rien à leur faire comprendre... Elles le savent depuis leur naissance, me semble-t-il. Par contre leur expliquer comment et où s'en servir sans dégâts, là c'est une autre paire de manche.

D'après mes souvenirs, mission quasi impossible.

2. Le mardi 12 août 2014, 10:56 par samantdi

Mission impossible ici aussi !

3. Le mardi 12 août 2014, 19:20 par Ultima Vez

En les coupant, en entourant les pattes avec de l'Elastoplast, en entourant la bête entière d'Elastoplast... Quoi ? On n'a plus le droit de torturer les animaux ? Ha ! bon, bon, bon, je sais pas alors... Hey, les filles, ça marche aussi sur les enfants ! Hein ? On n'a pas le droit non plus ? On peut jamais rien faire quoi !

4. Le mardi 12 août 2014, 20:33 par Cunégonde

Ultima Vez, c'est une solution qui a le mérite de me faire rire.
samantdi, zut, alors !
mirovinben, je me demande si quand elle joue avec moi, elles ne l'oublient pas. Quand elles jouent avec petit-neveu, jamais elles sortent leurs griffes. Auraient-elles compris que je ne suis plus une enfant ?

Ajouter un commentaire

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://www.banalitescunegonde.fr/trackback/1491

Fil des commentaires de ce billet

Articles consultés récemment

Juste un goût

Je supporte pas un mec qui croit que ses goûts sont des diktats. Moi homme blanc dominant doit être un principe pour certains !

Charme

Epi a des yeux ambre qui font craquer tout le monde. Fil les a vert, elle a aussi plus de charme.

Allumer

Le feu. Mon père disait que pour allumer un feu, il fallait être fou, philosophe ou amoureux. Ça fait très longtemps que je n’en ai pas allumer

Bretagne

Mes grands parents louaient une maison à Le Bono. Ma sœur Nanou et moi, nous partions avec eux. C’est un coin qui m’est cher. Il va falloir que j’organise des vacances avec Nanou, là-bas.

Thière

Ma mère m’en a offert une, quelques temps après que je sois rentrée d’Angleterre. Je l’ai toujours. Je m’en sers que très peu.